GOJIRA : L’Enfant Sauvage

GOJIRA
L’Enfant Sauvage
(Roadrunner Records)

Voici donc le 5ème album de GOJIRA, mais surtout le 1er à paraître chez Roadrunner Records. Un évènement en soit, car il s’agit du premier groupe français de Metal à se voir offrir une telle exposition dans tous les médias et sur toutes les scènes mondiales. Alors forcément, l’écoute de cet album se doit attentive. Surtout que le groupe a toujours su garder son identité sans jamais se trahir et en faisant preuve d’une très grande indépendance dans la façon de mener sa carrière.

J’ai donc pris mon temps… multiplié les écoutes pour être certains de connaître les morceaux d’aller plus loin qu’une simple écoute et avoir le temps de comprendre les arrangements et les subtilités de cet album. Car GOJIRA fait partie de ces groupes dont les écoutes des différents opus, révèlent à chaque fois de nouvelles choses, de subtils détails qui mettent encore plus en avant la créativité du combo français. Et c’est donc sans grande surprise que ma première constatation est que le groupe conserve cette qualité de composition et d’arrangement.

La production est ultra puissante et fine, mettant en valeur chaque détail et offrant à nos « frenchies » un album massif, violent et pourtant agréable à écouter. Elle permet de laisser de la place à chaque instrument pour offrir une écoute facile et prenante. Le travail des fréquences, du mixage, de l’équilibrage de chaque instrument et de la voix est de très très bonne facture, permettant au combo d’élever encore d’un cran la perception qu’on peut avoir de lui.

Les 11 titres de l’album ont une véritable identité et s’enchainent comme les chapitres d’un livre. Les différentes ambiances toujours aussi noires, forment un tout, ultra riche. Même si on connaissait déjà les titres « L’Enfant Sauvage » et « Liquid Fire », l’album réserve quelques bonnes surprises comme l’excellent « Explosia » qui s’impose comme probablement l’un des meilleurs, voir le meilleur titre de l’album. Avec une rythmique originale et ce qu’on appelle un « putain de groove », il s’impose dès les premières écoutes. Et c’est peut être là, le petit bémol à mon sens. Le fait que ce titre soit si incroyable et si puissant qui peut rendre certains autres titres pourtant très bons comme « Mouth of Kala » ou « Pain is a Master » comme presque classiques alors qu’ils apportent aussi des ambiances riches et complémentaires.

GOJIRA avec « L’Enfant Sauvage » confirme sa progression et mérite notre soutien à tous ! Faites l’effort, pour une fois, d’acheter ce disque pour que ceux du groupe soient récompensés comme ils le méritent.

Note : 9/10

Track Listing :

Explosia – 6:39
L’Enfant Sauvage – 4:17
The Axe – 4:34
Liquid Fire – 4:17
The Wild Healer – 1:48
Planned Obsolescence – 4:39
Mouth Of Kala – 5:51
The Gift Of Guilt – 5:56
Pain Is A Master – 5:07
Born In Winter – 3:51
The Fall – 5:23

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire