BLACK BOMB A : Enemies Of The State

BLACK BOMB A
Enemies Of The State
(At(h)ome)

Voici maintenant prêt de 15 ans que BLACK BOMB A parcourt la scène française et délivre un Metal aux influences Punk et Hardcore pour le plaisir de ses fans. Le groupe a fait évoluer son style au fil du temps mais a toujours réussi à conserver son identité sans jamais se trahir.

Il faut tout de même bien avouer que j’avais tout particulièrement apprécié, comme beaucoup, l’album « Speech Of Freedom » sorti en 2004 et que les opus suivant m’avaient moins accroché. Les changements de line up et notamment du duo de chanteurs n’aidant pas forcément le groupe a se stabiliser pour évoluer sereinement…

Mais peu importe, BLACK BOMB A est de retour avec ce cinquième album intitulé « Enemies Of The State » déjà dans les bacs depuis quelques jours. Il était donc temps de se rafraichir les oreilles et de se lancer dans une écoute attentive.

La première constatation que je ferai, concernera la production qui est honnête mais sans non plus m’ impacter plus que ça. Un bon travail qui place cet opus dans la moyenne de ce qu’on entend en général en France mais une moyenne qu’on aimerait voir dépasser pour un groupe comme BLACK BOMB A. La deuxième, beaucoup plus positive et qui me parait toujours aussi flagrante, à savoir le professionnalisme de membres du groupe. Tout est précis, bien orchestré, bien pensé et on voit que le groupe n’est pas né de la dernière pluie. Le basse batterie est toujours aussi puissant et parfaitement maitrisé, soutenu par un Hervé Coquerel qui semble toujours avoir une forme d’enfer, et toujours cette envie de marteler ses fûts avec énergie. Les parties guitares sont puissantes et tranchantes mais le son semble manquer d’un peu d’impact ou possède tout du moins une « equalization » qui ne me satisfait pas à 100%… On en arrive bien entendu au duo de chant à savoir Poun et le p’tit nouveau Shaun Davidson. La différence beaucoup moins prononcée au niveau du chant, habituellement grave et aiguë, ne permet pas forcément de souligner cette différence qu’on avait l’habitude d’entendre, et les voix semblent se mixer pour n’en former, au final, qu’une seule. Après plusieurs écoutes l’oreille s’habitue et on retrouve le duo plus facilement et le travaille sur ce nouveau mélange.

Malgré ces quelques regrets, BLACK BOMB A, délivre de très bons titres comme « Fear », « Destruction » ou encore « Take Control » mes préférés, où l’on retrouve ce mélange de riffs accrocheurs, de mélodies agressives et puissantes. « Enemies Of The State » remet BLACK BOMB A dans le bon sens de la marche et même si quelques titres seront peut être un poil trop classiques, l’énergie scénique du groupe nous promet de bons moments. A suivre !

Note : 7.5/10

Track Listing :
01. Come On Down
02. We Don’t Care
03. Fear
04. No Way
05. Enemies Of The State
06. Destruction
07. Telling Me Lies
08. Take Control
09. Pedal To The Metal
10. Hell On Earth
11. Outro

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “BLACK BOMB A : Enemies Of The State

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.