AQME : Epithete, Dominion, Epitaphe

AQME
Epithete, Dominion, Epitaphe
(Athome)

Voici donc le 6ème album de nos français d’AQME. 6 albums c’est déjà une très belle performance pour un groupe français qui arrive toujours à rester au top et être soutenu par ses fans.

Et donc sans jamais se trahir, AQME revient avec son univers sombre et mélancolique, parfois violent, parfois plus calme mais toujours avec ce mélange spécifique qui le différencie du reste de la scène française.

La production est percutante et bien ficelée, mettant l’accent sur les mélodies, la puissance et l’émotion du chant. 11 nouveaux titres où le combo expérimente plus de mélodies et plus de riffs directs et simples mais servi par des arrangements subtiles.

AQME parvient une nouvelle fois à produire des titres accrocheurs comme « Idiologie » ou encore « Luxe Assassin », reflétant à merveille les qualités du combo pour une musique à la fois personnelle et pleine de feeling. Mais l’album comporte également quelques titres plus classiques, moins surprenant qui contre balance quelque peu cette première impression de réussite.

En effet, sur la longueur l’album semble un peu disparate, avec de très bons titres d’un côté et d’autres beaucoup moins, ce qui donne donc un avis mitigé sur l’ensemble.

Alors les fans feront surement l’effort d’aller rechercher le meilleur, car il y en a, mais pour les autres, une écoute plus sélective sera probablement requise pour ne retenir que ce meilleur.

Note : 7.5/10

Track Listing:
01. Idiologie
02. Quel que soit le prometheen (ou le nihiliste)
03. Epithete, Dominion, Epithate
04. Luxe assassin
05. L’empire des jours semblables
06. Adieu !
07. My english is pretty bad
08. Marketing armageddon
09. «plus tard» vs « trop tard»
10. La dialectique des possedes
11. 110.587

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire