Live Report : EVERYTIME I DIE au HELLFEST 2017

Il est 22h55 quand Everytime I Die décide de déchainer son métal dans la WarZone du Hellfest. Une dose de metal brut dans les dents pour le début de ce concert.

Sur scène, l’ambiance est au rendez-vous. En effet, le groupe bouge pas mal sur scène. On cherche à faire le bordel sur scène, mais aussi dans le public. On peut voir Jordan Buckley, l’un des guitaristes, tendre une perche vers le public pour faire du bruit puis après se jeter dedans.

On retrouve cette ambiance très hardcore où l’on cherche à faire le bordel sur et en dehors de la scène, avec à côté de cela des titres qui s’enchainent bien. Le bordel, c’est le maitre mot de ce concert. De par les déplacements des musiciens, le style des titres, l’agitation du public, on peut dire que c’est un beau bordel.

Coté performance, il faut souligner le soin d’exécution des morceaux malgré la non présence du chanteur Keith Buckley pour des raisons personnelles. On peut aussi souligner la performance de Jeremy DePoyster de The Devil Wears Prada pour quelques titres.

Malgré les conditions du concert, on peut voir une bonne performance live d’Everytime I Die. Surtout le dernier morceau du groupe où ils invitent des membres du public et remplissent la scène et comme je l’ai déjà dit, mais c’est un vrai bordel. Et sur ce bordel que se finit le concert.

Et n’oubliez pas le fil d’actualités pour ne rien rater, notamment les VOD ! Tout est dispo en suivant ce lien.

 

Every Time I Die Setlist Hellfest 2017 2017, Low Teens

Laisser un commentaire