Live Report : SLASH + ALTITUDES & ATTITUDE au Zénith (Paris)

Nous avions rendez-vous en cette soirée du 23 février 2019 au Zénith de Paris avec SLASH featuring Myles Kennedy and The Conspirators. Mais comme pour marquer une soirée bien spéciale, c’est ALTITUDES & ATTITUDE qui ouvrait la soirée à partir de 20h00.

ALTITUDES & ATTITUDE c’est avant tout le projet parallèle de deux stars de la scène américaine à savoir David Ellefson de MEGADETH et Frank Bello d’ANTHRAX ! Les deux bassistes s’étant réunis pour ce projet plutôt Rock et collant pour le coup parfaitement au thème de la soirée. Alors bien entendu, même si le groupe était là pour ouvrir la soirée c’est pas tout à fait la même chose qu’avec les 1ère parties traditionnelles. La notoriété de ces deux bassistes avait attiré déjà pas mal de monde à 60 minutes du démarrage du concert de SLASH.
Le groupe lance ses singles comme de grandes claques et démarre avec du rythme, de la précision et pas mal de groove pour ravir le public et les fans qui découvrent le projet pour pas mal d’entre eux. Ils applaudissent entre chaque titre et pour certains sans même savoir qu’on a là deux artistes du BIG FOUR !
Franck Bello, qui lui sait que certains fans les connaissent très bien, va quand même leur préciser que ce soir il s’agit de rock et rien d’autre. En référence au Metal que produisent les deux combos habituels. Car effectivement le projet même s’il est parfois rythmé, laisse de la place à plus d’émotions et de mélodies comme avec « Another Day« . Mais ALTITUDES & ATTITUDE relance bien vite la machine avec un « Part of Me » tranchant. A noter une belle reprise de KISS pour rester dans le thème de cette soirée. Et c’est déjà au bout de 40 minutes que le concert s’achève sous les applaudissements de la salle au complet.
Alors même si certains ne les connaissaient pas, ALTITUDES & ATTITUDE a marqué des points auprès de nombreux fans qui vont sans nul doute, s’intéressaient à ce projet de plus prêt.

Après un changement de plateau ultra rapide et quelques pubs passées sur l’écran géant de la salle… (ça devient quand même limite de devoir se taper des pubs même entre deux groupes lors d’un concert de rock…) SLASH arrive sur scène à 21h00, accompagné de Myles Kennedy et des Conspirators. On était loin de se douter qu’on allait avoir le droit à 2h15 de concert puisqu’il allait se terminer à 23h15 ! Le groupe va jouer 22 titres ! Quand on voit l’énergie du groupe sur scène et les tempos de la majorité des titres, la performance est à souligner !

Et le groupe démarre fort enchainant « The Call of the Wild » tiré de l’album « Living The Dream » sorti l’année dernière et « Halo » qui figure sur l’album « Apocalyptic Love » sorti en 2012, de quoi remuer toute la fosse qui ne se fait pas prier. Le quintet se donne à fond, sa bouge sur tout le devant de la scène, Slash semble incroyablement en forme comme le reste du groupe !
La qualité de la prestation dès le démarrage est impressionnant. Tout est là, un éclairage soulignant les musiciens sans prendre le dessus et un son permettant de bien entendre les détails. Et dans une salle de cette taille, ce n’est jamais évident.

Les titres s’enchainent vite, avec seulement quelques mots de Myles Kennedy pour motiver toujours plus les fans qui sont déjà conquis, enflammés par la joie communicante que le groupe à d’être sur scène et qui se lit sur tous les visages. SLASH reprend un autre titre du dernier album avec « My Antidote » et son tempo ultra efficace. Et on continue avec la deuxième plage du même album à savoir « Serve You Right« , également d’une efficacité redoutable. On aura également le droit à « Boulevard of Broken Hearts » avant de partir sur un des classiques du groupe « Shadow Life » sorti seulement en 2014 sur l’excellent album « World on Fire« . Son refrain sensible et accrocheur fait mouche et l’ambiance continue à monter un peu plus, pour le plus grand bonheur du Zénith, complet pour la soirée.

Le groupe enchaine avec un autre classique « We’re All Gonna Die » dont les fans vont chanter toutes les paroles alors que c’est Todd Kerns qui a pris le micro. Il le gardera également pour chanter sur « Doctor Alibi » en hommage à Lemmy de MOTORHEAD, qui était d’ailleurs le chanteur du titre sur l’album sorti en 2010.

SLASH va ensuite nous faire une démonstration de solo incroyable pendant au moins une bonne dizaine de minutes sur le titre « Wicked Stone« , dévoilant une fois de plus sa dextérité, et enflammant tous les fans une fois de plus. On continue à passer un super moment tellement tout est parfait. Les titres défilent et on arrive sur un autre grand moment du concert avec le titre « Nightrain » de GUNS’N ROSES, qui sera aussi repris par tout le public.

Le concert va se terminer avec deux autres titres ravageurs que sont « You’re a Lie » et « World on Fire« , avant que le groupe ne revienne pour deux rappels « Avalon » et « Anastasia« .

Alors oui ce fut grand et intense. Un concert de plus de deux heures avec tout ce qu’on attend du Rock, des tripes, de l’énergie, de l’intensité, des émotions, de la sueur mais surtout des mélodies et du rythme pour nous faire remuer. Le duo Myles Kennedy, Slash est une nouvelle fois remarquable. Cet incroyable guitariste et ce chanteur hors norme, font de ce projet un groupe assez grandiose à voir en concert. Alors vous savez ce que vous avez à faire !

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.