Chronique : JINJER – Wallflowers (Napalm Records)

JINJER fait partie des groupes les plus actifs de ses dernières années. Le groupe originaire de l’Est de l’Ukraine n’a cessé de tourner partout dans le monde et de créer la surprise avec des productions tout aussi originales que sa façon d’appréhender le Metal au sens large. Car JINJER ne se donne aucune limite et loin, très loin des clichés, offre une musique tantôt agressive, tantôt mélodique, complexe et accrocheuse, et attirant de plus en plus de fans. Pour preuve, les 250 millions de vues ou streams sur les différentes plateformes online qui hébergent ses contenus.

Ce nouvel album intitulé « Wallflowers » doit donc marquer une nouvelle étape dans la carrière du groupe pour lui permettre de s’envoler encore plus haut. Et c’est une sacré pression que doit ressentir le groupe à la veille de la sortie de ce nouvel opus.

L’album est composé de 11 titres bien produits, qui permet une nouvelle fois au groupe de mettre en avant des titres ou plutôt des riffs parfois très complexes qu’il faudra savoir appréhender. Car JINJER n’a pas changé sa façon de voir la musique. Le quatuor ne va jamais dans la facilité mais préfère plutôt aller rechercher des éléments inattendus, des arrangements difficiles à réaliser.

Le groupe avait prévenu qu’il allait revenir avec des titres plus durs et c’est d’ailleurs l’un d’eux qui ouvre l’album avec « Call Me A Symbol« . Mais JINJER ne veut pas simplement refaire ce qu’il a déjà fait. C’est une nouvelle occasion pour le groupe de nous surprendre avec des titres complètement différents comme « Discolure! » et ses voix surprenantes, ou encore le calme avant la tempête du titre éponyme que nous venons également de découvrir en vidéo (voir ci-dessous).

Alors comme d’habitude, il faudra bien plus d’une écoute pour tout comprendre et capter le moindre détail que le groupe aura réussi à placer subtilement dans ces nouvelles compositions. Et forcément certains qui n’en ont pas encore l’habitude, auront une nouvelle fois bien du mal car ne pouvant y trouver un accroche facile et directe. Mais pour les habitués et ceux qui vont vouloir sortir de leur zone de confort musicale, ce « Wallflowers » pourraient être un vrai bonheur à écouter et surtout à ré-écouter.

Sans nul doute, JINJER va une nouvelle fois réussir à imposer quelque chose de frais et nouveau avec ce nouvel album. Ce qui va lui permettre d’attirer plus d’attention et ce qui est bien mérité après tous ces efforts.

TRexSound Rating: 4 out of 5 stars

Track Listing:

01 – JINJER – Call Me A Symbol 4:21
02 – JINJER – Colossus 3:37
03 – JINJER – Vortex 4:02
04 – JINJER – Disclosure! 3:47
05 – JINJER – Copycat 4:23
06 – JINJER – Pearls And Swine 5:20
07 – JINJER – Sleep Of The Righteous 4:33
08 – JINJER – Wallflower 4:18
09 – JINJER – Dead Hands Feel No Pain 4:09
10 – JINJER – As I Boil Ice 4:22
11 – JINJER – Mediator 4:30

Line-up:

Tatiana Shmayluk – Chant
Roman Ibramkhalilov – Guitare
Eugene Abdukhanov – Basse
Vlad Ulasevich – Batterie

Extraits:




JINJER online:

FACEBOOK
TWITTER
INSTAGRAM
HOMEPAGE
NAPALM RECORDS

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.