Interview avec Titouan de STINKY pour la sortie de « Of Lost Things »

Originaire de Nantes et avec plus de 350 concerts au compteur, STINKY s’apprête à sortir un troisième album intitulé « Of Lost Things » le 12 juin via M-Theory Audio qui a également dans son Roster des artistes comme Danko Jones, Malevolent Creation, ou encore Sworn Enemy. Il était donc grand temps d’en savoir un peu plus et c’est Titouan (guitare et choeurs) qui a bien voulu répondre à nos questions.

Tout d’abord comment vas-tu après ce confinement et cet isolement forcé ? Pas trop dur quand on l’habitude d’aller un peu partout pour faire des concerts ?

Ca va bien merci, effectivement il faut changer certaines habitudes et loisirs mais globalement tout va bien. J’ai la chance que mes proches aillent bien. Les concerts commencent à manquer c’est vrai mais difficile de s’en plaindre tellement la situation vécue est exceptionnelle. On appréciera davantage les prochains c’est une certitude.

Avec toutes ces nouvelles contraintes ça risque d’être un peu plus dur pour tourner et même trouver des concerts dans les endroits clos, avez-vous déjà prévu quelque chose de particulier ?

Alors la majorité de nos concerts cet été ont été annulés/reportés à 2021, idem pour notre tournée japonaise prévue en avril. La situation est encore confuse sur les normes à respecter dans les endroits clos dont les salles de spectacle. D’un naturel optimiste je me dis que certains évènements auront lieu à l’automne avec un possible « retour à la normale » sur l’année 2021. Nous concernant nous avons des concerts maintenus dont fin aout au Useless festival à la Flèche (72) aux côtés de Burning Heads, Birds in Row… Pour le reste, tout se voit au compte goute.

Vous allez sortir votre 3ème album « Of Lost Things » le 12 juin chez M-Theory Audio, une grosse étape pour le groupe, comment s’est passé le passage sur ce nouveau label ?

Assez simplement, nous avons envoyé l’album à différents labels et M-Theory nous a répondu qu’ils étaient intéressés. C’était le meilleur label par rapport à ce qu’on souhaitait et le deal qu’ils nous proposaient.

Comment et où s’est déroulé l’enregistrement et l’écriture de ces nouveaux morceaux ?

Comme à notre habitude, nous avons composé cet album tous ensemble dans une salle de répétition située près de Nantes. L’enregistrement des instruments a eu lieu chez Fabien Guilloteau à La Roche sur Yon, celui des voix chez Arthur au Brown Bear Recording dans notre cher vignoble. Le morceau acoustique et les arrangements au Batiskaf à Nantes toujours avec l’aide d’Arthur. Et ce dernier a aussi fait le mix de l’album, le mastering eu lieu à Masterlab, toujours à Nantes.

Les textes n’ont pas l’air des plus positifs entre « Lame Heart », « Mind Trapped » ou encore « Unloving », tu peux nous en dire plus ?

C’est vrai que certains textes sont plus sombres dans cet album, on écrit toujours en lien avec nos vies donc j’imagine qu’ils correspondent à des moments un peu durs. Ceci dit on essaye de toujours conserver une note positive et l’idée de ne jamais rien lâcher peu importe ce que ça coûte. C’est notre philosophie.

Sur 11 titres que composent ce nouvel album, ils ont tous le point commun d’être énergique et plus ou moins violent sauf le dernier en acoustique. Est-ce un besoin de montrer une autre image ?

Stinky est au sens large un groupe de Hardcore, c’est notre troisième album on avait envie d’essayer des choses différentes. On écoute des groupes qui manient l’électrique et l’acoustique cela fait partie de nos influences. Eddy Kayser nous a proposé une version acoustique de Rough Diamond à laquelle nous avons beaucoup accrochés, on s’est dit qu’il fallait l’enregistrer. Pour le rapport à l’image il n’y a aucun calcul, on fait les choses comme on les sens, des fois cela fonctionne et des fois moins.

Vous avez une nouvelle fois confié le design de la pochette à Emy Rojas. Est-ce le lien parfait pour traduire votre musique ?

On apprécie beaucoup le travail d’Emy et je trouve ça intéressant de créer une continuité avec une graphiste pour la création des designs du groupe. Je pense que ça fait partie intégrante de l’identité du groupe désormais.

Et comment se déroule le design et les choix pour arriver à cette maison en feu ?

L’idée de la pochette c’est ce lieu que l’on ne souhaite pas quitter même s’il est rempli de défauts et de contradictions. Cette maison est à l’image de nos vies, c’est le chaos mais on y tient et on s’y accroche coûte que coûte parce que l’on a que ça et que ça vaut le coup de se barre pour ça.

Stinky @ Hellfest (Clisson) – 21 juin 2019

Ca fait quoi quand on mets les pieds sur la Warzone au HELLFEST en 2019 ?

De très beaux souvenirs, beaucoup de monde, d’amis, un super souvenir.

Est-ce que quelque chose a changé pour vous, suite à ce concert ?

Je pense que ça a apporté de la crédibilité au groupe, en plus d’une grosse visibilité liée à ce type de festival. Des portes se sont ouvertes suite au concert, notamment d’autres festivals.

Vous êtes-vous fixés des objectifs particuliers pour ce 3ème opus ?

Alors dans la conception musicale de l’album on s’était accordé sur faire un album moins rentre dedans que le précédent et plus aéré musicalement, de varier les tempos et les émotions. Pour les objectifs de concert on va attendre de voir comment tout évolue. On espère vraiment avoir l’opportunité de pouvoir aller au Japon, affaire à suivre.

Qu’allez-vous faire dans les prochaines semaines et à la rentrée ?

On a repris le chemin des répètes et ça fait du bien. Je ne sais pas quand l’interview sera publiée mais on va avoir une grosse nouvelle à annoncer d’ici 10 jours ! (ndlr: Interview réalisée fin Mai) Pour le reste tout va dépendre de la réouverture des salles mais on compte bien évidemment défendre cet album dont nous sommes très satisfaits.

Un dernier mot ?

Merci à toi pour l’interview, merci à tous ceux qui suivent le groupe de près ou de loin. Prenez soin de ceux que vous aimez. Peace !

 

Plus d’infos: https://www.facebook.com/Stinkyhc/

 



xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “Interview avec Titouan de STINKY pour la sortie de « Of Lost Things »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.