Live Report : ANNIHILATOR et ARCHER NATION au Metronum (Toulouse)

Enfin ! Alors que le concert aurait du avoir lieu l’année dernière, c’est quasi jour pour jour  (30 vs 31 Octobre) que j’aurais l’occasion de voir Annihilator au Metronum.
 
Annihilator est un groupe de thrash metal canadien et c’est avant tout un homme, Jeff Waters, un petit tour sur la page Wikipedia du groupe permet de se rendre compte que le line-up a connu pas mal de modifications…
 
Le groupe est composé actuellement de Jeff Waters à la guitare et au chant, Aaron Homma à la guitare rythmique, Rich Hinks à la basse, et Fabio Alessandrini à la batterie.
 
C’est donc au Metronum dans la grande salle d’une capacité de 600 places que les hostilités vont pouvoir commencer, on me dira que nous étions 250, certes la salle n’était pas pleine mais j’ ai tout de même l impression que nous étions beaucoup plus.
 
19:45, le concert démarre avec en première partie les californiens d’Archer Nation. Groupe de métal composé de Dylan Rose Guitare et chant, David DeSilva à la basse, et Keyhan Moini à la batterie.
 
La salle n’est pas très remplie au début du set, le groupe remerciera cependant le public « thank you for coming early supporting the bands ».
Ils nous annoncent aussi leur nouvel album « Beneath the Dream » et leur présence après le set au Merch.
20:20 Dylan nous annonce « 2 more songs for you »
20:30 fin du set la salle s’est bien remplie et l’ambiance est détendue au Métronum.
 
21:00 Annihilator entre en scène !
 
Jeff check avec quelques fans du premier rang, c’est sympa (la fosse est petite il arrive a tenir en équilibre entre la scène et la barrière de la fosse).
 
Le set démarre avec Betrayed, cependant la lumière rouge n’est pas idéale pour les photos.
On enchaine sur King of the Kill où heureusement la lumière est meilleure !
 
Jeff nous dira quelques mots pour présenter les membres du groupe puis c’est One to Kill.
Je profite d’être dans la fosse pour entendre les gens du 1er rang confirmer ce que je pense « le son est excellent ! », le Metronum c’est une salle de concert absolument idéale !
Le groupe enchaine avec Set the World on Fire, Ultraparanoia, puis Jeff nous ré expliquera pourquoi il n’avait pas pu venir l’année dernière : « We had to post-pone last year because British government took my passport ! », quelques « BREXIT ! » retentiront dans la salle. Mais qu’il est ravi d’être ici maintenant pour profiter de la « good food ! ».
 
Puis Jeff nous dira avoir du mal à 53 ans à jouer la prochaine chanson, car elle est très rapide et qu’elle le fait transpirer .. c’est The Trend et Schizos (Are Never Alone) Parts I & II, ça headbang pas mal dans la salle, puis place au Drum Solo.
Le groupe revient pour Knight Jumps Queen, Jeff et l’ensemble du groupe à le sourire, vient ensuite une de mes préférèes Twisted Lobotomy avec un son bien thrash.
Le rythme est rapide, le son excellent, la scène est bien occupée avec Jeff au milieu et Aaron et Rich qui basculent de part et d’autre.
Petite pause avec un riff de Van Halen et Jeff nous dira que ses deux groupes préférés sont « Slayer et Eddie Van Halen »
Viendront Tricks and Traps et bien connue (et bien reprise par le public) Phantasmagoria. Ca pogote dans la salle !
 
Jeff prendra la parole un plus long moment pour nous dire que l’année prochaine ce sont les 30 ans de l’album Never, Neverland, et qu’il se pourrait qu’une tournée ait lieu, et que cette tournée pourrait passer en France, et peut être … au Hellfest !!! Voilà c’est dit …
 
Malgré ses 53 ans, je trouve Jeff très affuté et en forme, il toussera cependant à la fin de chaque chanson.
 
Avant d’entammer les 3 dernières chansons du set, Jeff prendra un long moment pour nous parler de sa rencontre avec Randy Rampage, décédé l’année dernière.
Jeff expliquera avoir passé 6 mois à chercher un chanteur, et que son manager l’a appelé pour lui dire que le chanteur du groupe de punk D.O.A Randy Rampage voulait venir auditionner, Jeff lui répliquera qu’il connait ce groupe mais que Randy n’est pas chanteur mais bassiste ! Mais qu’il accepte cependant de lui faire un essai sur 3 chansons. Essai concluant donc !
 
Jeff expliquera que Randy détestait la chanson Alison Hell (et que lui aussi la déteste et il se demande pourquoi il la chante depuis 35 ans d’ailleurs …), mais qu’en revanche Randy adorait Burns Like a Buzzsaw Blade et sa deuxième chanson préférée du groupe était W.T.Y.D. (dont le refrain est largement repris par le public).
 
Voilà le moment tant attendu pour certains (mais pas par Jeff), c’est le moment d’Alison Hell, et qu’il est « hors de question que je chante le refrain 12 fois » car de toute façon « il n’est pas chanteur mais guitariste », c’est à nous par conséquent de chanter le refrain (je pense aussi que sa légère toux doit le gêner et que c’est une manière de se préserver). Le public jouera le jeu, il nous félicitera !
 
22:25 voilà une belle soirée Thrash qui se termine dans cette superbe salle du Metronum !
 
 
 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.