Live Report : LE BAL DES ENRAGES au WATTS A BAR (Bar-le-Duc)

Ce week-end avait lieu la 9ème édition du festival WATTS A BAR, qui se déroule tous les ans à Bar-le-Duc (Meuse). L’affiche n’est pas forcément dédiée à la musique que l’on suit tout au long de l’année mais le label AT(h)OME, nous y avait invité pour suivre la prestation du BAL DES ENRAGES. Avec ses 10 années de concerts derrière lui, c’était forcément une belle occasion de revoir ces artistes réunis sur une seule et même scène dans le cadre de ce spectacle. Car oui plus qu’un concert c’est à chaque fois une spectacle qui s’offre au public présent.

Le concert démarre avec quelques minutes de retard, ce qui est assez normal pour un festival. Et comme tout au long de la tournée c’est avec le morceau des BERURIERS NOIR « Salut à toi » que tous entrent sur scène un par un. Le BAL enchaine ensuite avec « Territorial Pissings » de NIRVANA qui fonctionne toujours autant et qui a le mérite de faire bouger toute la fosse dès les premiers accords. Ca saute, ça crie, ça bouge comme pour tous les concerts du Bal !

Les artistes entrent et sortent de scène au fur et à mesure que les morceaux défilent. Le BAL DES ENRAGES s’appuie toujours sur le groupe TAGADA JONES avec en plus les membres de NO ONE IS INNOCENT, Stéphane Buriez de LOUDBLAST, Poun de BLACK BOMB A et j’en passe… bien entendu…

Le BAL qui possède une formule qui fonctionne à merveille sur scène. Brassant un peu tous les styles de la famille du Rock pour le plaisir d’un public qui apprécie cet éclectisme et l’ambiance de folie que les différents musiciens imposent depuis la scène. RAGE AGAINST THE MACHINE, METALLICA ou encore AC/DC font bouger la foule de plusieurs milliers de personnes, amassée sous la tente de la scène principale. Le festival possédant une autre scène plus petite. Poun n’hésite pas à aller dans la foule pour motiver encore plus les fans qui sont comblés par cette proximité bien trop inhabituelle.

Le groupe va jouer 1h30 d’un concert endiablé, mettant l’ambiance à chaque seconde. Le ballet de tous ces musiciens se fait sans aucun problème apparent. Les fans sont aux anges et se font bien entendre malgré le volume des enceintes qui crachent leur décibels.

Une fois de plus LE BAL DES ENRAGES aura réussi à offrir un show électrique, hyper carré, et donnant un bel extrait de la discothèque parfaite que l’on rêverait d’avoir chez soit. Un super concert et un super moment dans un lieu tranquille et lors d’un festival bien organisé. On souhaiterait d’ailleurs y voir une affiche un peu plus Metal, histoire de s’en mettre plein les cages à miel, comme dirait un animateur de Radio extrêmement connu et sympa.

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.