Live Report : TESTAMENT au HELLFEST 2019

Chuck Billy nous lance « Are you ready ? », et c’est parti pour le concert de TESTAMENT sur la MAINSTAGE 2.

Le groupe démarre sur « Brotherhood of the Snake » tiré de l’album du même nom sorti en 2016 et enchaine très vite sur « The Pale King » également tiré de ce dernier album. Ca bouge aux pieds de la scène et un gros circle pit se déchaine.

Pas le temps de ramollir, TESTAMENT enchaine avec un autre titre au tempo incisif « More Than Meets the Eye » qui lui date de 2008, tiré de l’album « The Formation of Damnation« . Et tout le monde reprendre le fameux « oh oh oh oh ».

Chuck Billy annonce alors que le Hellfest est son festival préféré.

Le groupe ne faiblit pas et envoie un autre titre assassin avec « Practice What You Preach » sorti en 1989. Ca sent bon le Thrash, c’est toujours aussi efficace, les fans ne se font pas prier !
Alex Skolnick s’accroupit pour son solo afin d’être un peu plus prêt des fans qui tentent de l’interpeller malgré le volume sonore.

Et ça continue avec un autre titre rapide de 1988 « The New Order« . TESTAMENT a décidé de tout envoyer ! Les 20 premières minutes sont intensives et c’est pas le soleil qui va ralentir la fosse.
Eric Peterson est concentré sur le coté droit de la scène pour délivrer une prestation impeccable.

On ralentit enfin avec « Electric Crown » pour calmer un peu le jeu ou pour laisser un peu de repos aux premiers rangs. C’est aussi une manière de montrer que TESTAMENT n’est pas simplement un groupe aux titres rapides mais aussi aux refrains accrocheurs et plus mélodiques.

Gene Hoglan, le batteur, prend ensuite le micro pour célébrer l’anniversaire de Chuck Billy et faire chanter le public. Et c’est à nouveau réparti pour une bonne claque avec « Into The Pit« . Suivi de très prêt avec un titre de 1987, « Over the Wall » pour assommer un peu plus la fosse. TESTAMENT enchaine encore une fois avec un autre excellent titre « Disciples of the Watch« .

Chuck Billy annonce alors le dernier titre, enchainé toujours aussi vite, « The Formation of Damnation« . Le groupe a vraiment voulu jouer un maximum de titres dans le temps imparti pour  satisfaire un maximum de fans, venus nombreux.

TESTAMENT a encore offert un set ultra carré et précis, un super moment, un super concert de Thrash.

[Edit 18h30: TESTAMENT a annoncé la sortie de son nouvel album pour janvier 2020 lors de sa Conférence de Presse].

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “Live Report : TESTAMENT au HELLFEST 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.