Live Report : NO ONE IS INNOCENT au HELLFEST 2019

NO ONE IS INNOCENT entre sur scène alors qu’une sirène résonne. Le groupe démarre avec le titre « La gloire du marché« , son énergie et son efficacité, avant d’enchaîner avec un classique du groupe « Silencio« .

Le groupe est l’un des plus rock de cette affiche 2019, mais qu’importe le style, les fans sont là et bien là. Ça remue dans les premiers rangs et devant la scène, la bousculade s’improvise. Les têtes et les pieds remuent en rythme.

Une petite pause pour interpeller la foule et c’est reparti avec « Ali (King of the Ring)« . Ça reste énergique et le groupe se démène sur scène. Sous le soleil de Clisson, le rock résonne pour le plaisir des fans qui apprécient cette scène française en ce vendredi 21 juin sur la MAINSTAGE02.

Kemar, le frontman de NO ONE IS INNOCENT, toujours aussi engagé scandera « La jeunesse emmerde le Front National » sur « Nomenklatura« . Car le groupe ne cesse de revendiquer ses idées et de lutter depuis sa création en 1993.

Le groupe enchaine ensuite avec un autre classique du groupe « La Peau« . Nous parle de révolution avec le titre « Chile » et termine son concert avec en Guest Niko de TAGADA JONES pour le titre « What The Fuck » qui lancera un premier Wall Of Death devant la MAINSTAGE.

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

2 pensées sur “Live Report : NO ONE IS INNOCENT au HELLFEST 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.