Live Report : LE BAL DES ENRAGES au HELLFEST 2019

Comme dernier concert de ce Samedi, on s’offre LE BAL DES ENRAGES sur la WARZONE. Il est un peu plus d’1h00 lorsque le cirque débarque sur scène pour 1 heure de Show.

Et c’est bien entendu le même concept, des artistes français qui se rassemblent pour un concert de reprises en tout genre, pour revisiter les classiques du Rock, du Punk ou du Metal. Le tout emmené par Niko de TAGADA JONES qui monte le premier sur scène.

On retrouve quelques habitués comme Stéphane Buriez de LOUDBLAST ou certains qu’on vient de voir au HELLFEST comme Kemar et NO ONE IS INNOCENT.

Et après une introduction inédite, LE BAL démarre avec une reprise de NIRVANA pour mettre de l’énergie et l’ambiance dans la fosse qui n’a pas besoin de se faire prier pour exploser.

Sur scène les musiciens, les chanteurs, s’échangent les places pour quelques morceaux, ça bouge partout sur scène et difficile de dire qui est là et quel moment. Mais loin d’être le bazar tout est bien au contraire organisé dans les moindre détails.

Le public chante, lève les bras et acclame les membres des différentes formations qui sont là pour faire vivre la musique que tout le monde apprécie au HELLFEST.

La setlist est varié mais certains titres démontrent une efficacité redoutable comme la reprise de RAGE AGAINST THE MACHINE « Bullet in the Head » de l’album « Evil Empire » sorti en 1996. Mais LE BAL DES ENRAGES ne laisse pas de répit au public en enchainant directement avec du SYSTEM OF A DOWN pour toujours pousser les fans à se défouler.

On a ensuite le droit a plus de Metal avec « Roots Bloody Roots » de SEPULTURA. Avec en Bonus l’intro sur sur les Tambours. Et une reprise bien énergique de « Master of Puppets » de METALLICA tronquée pour s’enchainer avec « Creeping Death » et « Whiplash« .

On change de registre avec AC/DC qui voit de nouveaux artistes entrer tonitruants sur scène pour continuer à alimenter l’énergie nécessaire à animer ce BAL. Un peu plus de rock avec la reprise de JOAN JETT « I love Rock n’ Roll« , dont le refrain est repris en choeur par le public. Et malgré l’heure tardive, tout le monde est encore bien motiver à profiter de ce dernier concert.

Avec parfois une dizaine de musiciens sur scène il est parfois dur de savoir ou regarder. Ca bouge dans tous les sens. Tout le monde partage l’envie de passer un bon moment et d’en faire profiter tout le monde. On est loin du concert classique.

Afin de faire à nouveau chanter tout le monde, LE BAL DES ENRAGES, se lance dans une reprise de TRUST, le plus connu de tous, « Antisocial« .

Le concert se terminera avec la reprise de BERURIER NOIR « Vive le feu« , une fois de plus repris en choeur par le public.

60 minutes de reprises pour bien terminer cette deuxième journée, profiter d’un bon spectacle, énergique, carré et terriblement efficace.

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “Live Report : LE BAL DES ENRAGES au HELLFEST 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.