Live Report : DAGOBA au HELLFEST 2019

Le fond de la MAINSTAGE 02 s’illumine, alors qu’il est 17h40, et c’est le logo de DAGOBA qui apparait pour 50 minutes de show.

Le groupe bien décidé a frapper fort avec son Metal puissant démarre son concert avec le titre « I, Reptile » qui déclenche un premier Circle Pit avant d’enchainer avec le titre « Abyssal« .

DAGOBA ne s’arrête que quelques secondes pour dire combien il est content d’être de retour et il enchaine à nouveau avec « Black Smokers » tiré de l’album « Poseidon » sorti en 2010.

Le groupe poursuit avec un titre plus récent et peut être l’un de ses meilleurs à savoir « Inner Sun » sorti en 2017 sur l’album « Black Nova« . Les Slammeurs s’en donnent à coeur joie. Les fans acclament en faisant un maximum de bruit pour motiver le groupe à en donner toujours plus.

DAGOBA continue avec un titre tiré de l’album « Black Nova« , à savoir « The Infinite Chase« , dont le clip est disponible en suivant ce lien. Le groupe est carré et fait dans l’ultra efficacité. C’est violent, direct et extrêmement bien maitrisé.

On retourne un peu en arrière dans la discographie du groupe avec le titre « When Winter » qui fait déferler une nouvelle vague de violence aux pieds de la MAINSTAGE. Et sous l’impulsion de Shawter, le public saute et se défoule toujours plus.

Et comme en 2014, Shawter demande alors au public de refaire l’un des plus gros Wall Of Death du Festival ! Et la foule se sépare jusqu’en haut de la tente des consoles de mixage. Et le violence de « The Sunset Curse » fait le reste !

Le temps passe vite au HELLFEST et c’est déjà la fin du concert avec comme dernier titre « The Things Within » tiré de l’album « What Hell Is About » sorti en 2006 ! DAGOBA quittera la scène sous les acclamations du public.

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “Live Report : DAGOBA au HELLFEST 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.