HELLFEST 2019 : Bilan et Live Report !

Sick of it All @ Knotfest (Clisson) – 20 juin 2019 – Crédit Photo: Fred Bertrand

Le HELLFEST cette année, avait quelque chose de particulier puisqu’il accueillait le KNOTFEST pour une journée supplémentaire le Jeudi. Et c’est donc par là qu’il faut commencer pour parler de cette édition 2019. Alors oui ça n’était pas tout à fait la même chose puisqu’il y avait une billetterie spécifique mais cette journée supplémentaire permettait tout de même de bénéficier de l’ambiance et des infrastructures. (ndlr: Tout le contenu du HELLFEST 2019 est accessible via notre fil d’actualités disponible en suivant ce lien).

Rob Zombie @ Knotfest (Clisson) – 20 juin 2019 – Crédit Photo: Fred Bertrand

Le KNOTFEST avait lieu uniquement sur les deux MAINSTAGES du site et se composait de 10 groupes à savoir AMARANTHE, AMON AMARTH, BEHEMOTH, MINISTRY, POWERWOLF, ROB ZOMBIE, SICK OF IT ALL et SLIPKNOT. L’ouverture des portes avait lieu à 16h00 et le premier concert à 16h30 avec SICK OF IT ALL.

Même si des places étaient encore en vente à l’entrée, le public avait répondu présent pour cette date supplémentaire et a donc pu bénéficier de l’attrait du HELLFEST pour programmer cette date en pleine tournée internationale de SLIPKNOT.

Du coup, il reste plus d’espace qu’habituellement lors du HELLFEST et c’est donc plus facile de s’approcher des scènes et de se déplacer. Ce qui n’est pas forcément un mal pour démarrer ces 4 jours.

L’ambiance du Hellfest est là, avec ces décors si particuliers, ces festivaliers parfois grimés, et surtout les habituels stands et autres zones idéales pour se reposer.

Crédit Photo: OlivDuff

Cette première journée est donc une belle introduction pour se préparer au plat de résistance le HELLFEST.

Et nous voilà en ce Vendredi 21 Juin, le premier jour du HELLFEST. Une première bien chargée avec pas mal de bons groupes tout au long de la journée et une MAINSTAGE 2 réservée à la scène française ! Une première et ça fait du bien ! Car un festival de cette envergure qui réserve une de ses scènes pour défendre la scène française est véritablement un beau geste et un bel effort pour la soutenir.

Crédit Photo: OlivDuff

La journée démarrait notamment avec le concert de FALLEN LILLIES, le groupe qui avait remporté le Tremplin Voice Of Hell, il y a quelques semaines. Mais ce qui marque surtout ce début de journée c’est l’annonce de l’annulation de MANOWAR. Le groupe qui avait annoncé son grand retour avec cette date au HELLFEST ! C’est l’incompréhension puisque le groupe était sur place avec toute son équipe ! Le groupe justifie ensuite sa décision en rejetant la responsabilité sur les organisateurs qui n’auraient pas pu/su laisser l’équipe organiser le spectacle. Mais honnêtement, avec tous les groupes et tous ces têtes d’affiches qui défilent durant ces 3 jours, comment imaginer qu’un groupe ne puisse pas jouer ! Les fans sont déçus, on les comprend…

Le soleil est au rendez-vous, alors que la semaine dernière on avait un peu craint, car un festival sous la pluie n’est jamais très bon à vivre.

Les concerts s’enchainent, les fans sont là car une nouvelle fois le HELLFEST est complet ! Les chiffres annoncés sont toujours aussi vertigineux: 170 concerts, 60.000 festivaliers, plus de 1.200 journalistes accrédités et plus de 400.000 litres de bière ! Et c’est vrai qu’en vendant ses Pass 3 jours en Octobre dernier sans annoncer de groupe, confirme le HELLFEST en tant qu’évènement. On va désormais au HELLFEST et ensuite on en profite pour voir des groupes. Car vu le nombre de groupe, les organisateurs raflent tous les groupes en tournée à cette période et il y en a toujours pour tout le monde. Une nouvelle fois, on y trouve du Rock, du Punk, du Metal, du Black etc… toute les scènes sont représentées.

Lofofora – Hellfest – 21 juin 2019 – Crédit Photo: Geoffrey Lévêque

En MAINSTAGE, on a les concerts de GODSMACK pour un Heavy US, LOFOFORA comme premier pilier de la scène française qui va laisser la place à NO ONE IS INNOCENT dont le Live Report est à lire en suivant ce lien.

POWER TRIP sous l’ALTAR met tout le monde d’accord avec un set explosif et une ambiance de folie, à voir en détail en suivant ce lien.

On est déjà à la mi-journée et c’est DAGOBA et son Metal incisif qui monte sur la MAINSTAGE 2, pour un set efficace et dont le Live Report est aussi à lire en suivant ce lien. De l’autre côté du festival c’est une ambiance complètement différente avec un son des 70’s avec le concert de ALL THEM WITCHES, à découvrir en suivant ce lien. Mais c’est sous l’ALTAR qu’on trouve à nouveau du Metal beaucoup plus dur avec le concert de PESTILENCE, dont le Live Report est aussi disponible en suivant cet autre lien.

On attaque déjà la dernière partie de la journée avec pas mal de concerts qui ont lieu en même temps avec ULTRA VOMIT d’un coté, à lire en suivant ce lien, KVELERTAK de l’autre, à lire aussi en suivant ce lien.

Ultra Vomit – Hellfest – 21 Juin – Crédit Photo: Geoffrey Lévêque

Un des groupes les plus attendus de la journée était probablement DROPKICK MURPHYS, qui donne à nouveau un super show, apportant ses influences celtiques et son énergie sur la MAINSTAGE 1, à lire en suivant ce lien. MASS HYSTERIA prend le relais sur la MAINSTAGE 2 pour confirmer la bonne forme des formations françaises et donner juste le temps de passer en ALTAR pour le concert de CARCASS, une autre bête de scène qu’on redécouvre une nouvelle fois avec la même passion et cette efficacité redoutable. Le Live Report est à lire en suivant ce lien.

Mais s’il y avait bien une tête d’affiche attendu en cette fin de soirée c’était GOJIRA. Le groupe qui travaille sur un nouvel album, clôturait ce Vendredi de bien bel manière avec un set intensif et dont le Live Report est à lire en suivant ce lien.

Ce Vendredi, vous l’aurez compris, donnait un sentiment d’efficacité et de richesse avec une programmation riche, qui offrait des choix difficiles, mais qui offrait vraiment une belle journée de Metal aux festivaliers.

Crédit Photo: OlivDuff

Passons au Samedi. Il faut avouer que sur ces 4 jours, c’est vraiment la journée que je trouvais la plus faible en terme de programmation. Certains vont forcément crier au scandale mais même si certains groupes méritent un attention particulière, on trouvait à mon sens moins de richesse et d’éclectisme.

Il n’empêche, dès le matin, SKINDRED mettait de l’énergie sur la MAINSTAGE 2, suivi par un WHITECHAPEL qui à le mérite faire déferler une vague intense de décibel, assez rare sur ces scènes.

C’était ensuite l’occasion de découvrir de nouveaux groupes qu’on a pas forcement l’habitude voir ou qui ne passent pas souvent par la France, comme THE FEVER 333 et ce mélange détonnant que le groupe produit en mélangeant PUNK, HIP HOP, THRASH, ou le combo allemand BÖHSE ONKELZ, fondé en 1980, véritable star en Allemagne mais qui n’était jamais passé au HELLFEST.

L’occasion aussi de voir des groupes comme SHAM 69, dont le Report est à lire en suivant ce lien, un groupe Punk qui a marqué les années 80 avec son célèbre « If The Kids Are United » ou de se tenter par le Metal Indus de COMBICHRIST dont le report est à lire en suivant ce lien.

Whitechapel – Hellfest – 22 Juin – Crédit Photo: Geoffrey Lévêque

En début de soirée CANDELMASS sous l’ALTAR offre de vrai riffs de guitare pour les fans de heavy ou de doom. Alors que sur les MAINSTAGE on a plutôt le droit à du classique avec d’un côté DEF LEPPARD et de l’autre WITHIN TEMPTATION.

Avec KISS sur la MAINSTAGE 1, les fans de Metal vont plutôt se tourner vers le Black de CRADLE OF FILTH, dont le Live Report est à lire en suivant ce lien, ou le Death Metal mélodique de DARK TRANQUILLITY sous l’ALTAR.

Et comment terminer cette deuxième journée ? On pourrait commencer par la violence de BLOODBATH sous l’ALTAR et finir avec les anglais d’ARCHITECTS en MAINSTAGE 2 ou plutôt allez cet incroyable mélange français que représente LE BAL DES ENRAGES à la WARZONE, et c’est à lire en détail avec notre Live Report en suivant ce lien.

En ce Dimanche 23 Juin 2019, ça démarre fort et tôt ! En effet, là où le Samedi était peut être un peu plus léger, le dernier jour se révèle incroyablement intense avec en plus la journée la plus chaude et un soleil qui va se faire ressentir après trois journées déjà bien intenses. La MAINSTAGE 2 va représenter un bon choix par défaut tout au long de la journée.

Anthrax – Hellfest – 23 Juin – Crédit Photo: Geoffrey Lévêque

Et ça commence à 11h00 avec INSANITY ALERT qui laisse place à MUNICIPAL WASTE, le temps pour certains d’aller voir BLISS OF FLESH à la TEMPLE ou une découverte à la WARZONE avec BRUTUS et EMPLOYED TO SERVE ensuite.

C’est incroyable comme la programmation de ce troisième jour demande parfois de faire des choix particulièrement difficile. Ca continue avec REVOCATION et DEATH ANGEL, ou encore TRIVIUM également sur la MAINSTAGE 2. Ensuite CLUTCH en MAINSTAGE 1 et son rock énergique, puis ANTHRAX en MAINSTAGE 2 dont le Live Report complet est à lire en suivant ce lien.

Au même moment, Ben Barbaud donnait une conférence de presse pour cette édition 2019 et en faire un premier bilan à chaud. A lire en détails en suivant ce lien. Il précise que c’est 180.000 festivaliers qui sont venus sur les 3 jours et en profite pour annoncer les dates de l’édition 2020, à savoir du 19 au 21 juin.

On arrive donc en début de soirée pour ce troisième et dernier jour. Nouveau dilemme… décidément cette journée est drôlement compliquée niveau programmation, on voudrait tout voir ! EMPEROR, BEARTOOTH dont le Live Report est à lire en suivant ce lien, PHIL ANSELMO ou encore LAMB OF GOD, dont le Live Report est à lire en suivant ce lien, le choix est dur ! Surtout qu’avec le monde qu’il y a partout pas évident de se déplacer au plus prêt des scènes.

Lamb Of God – Hellfest – 23 Juin – Crédit Photo: Geoffrey Lévêque

Et c’est bien la même chose ensuite avec SLASH, CANNIBAL CORPSE, REFUSED, il y en a pour tous les goûts mais c’est dur quand on a plusieurs goûts ! On aimerait un site beaucoup plus grand pour pouvoir naviguer plus facilement parfois! Mais les décors, l’ambiance, font qu’on apprécie toujours autant ce festival. Et franchement comment se plaindre d’avoir autant de choix !

Mais le concert que tout le monde attend ce soir, c’est bien celui de SLAYER qui vient nous faire ses adieux. Un dernier concert de 90 minutes. Un dernier concert pour mettre la scène et le fosse en feu. Profiter une dernière fois du plaisir de les voir nous jouer « War Ensemble« , « Hell Awaits » ou encore « Angel of Death« .

Et pour ceux qui n’en avaient pas encore assez le nuit se terminait avec TOOL, DECIDE, TORMENTOR ou ENTER SHIKARI.

Une nouvelle fois le HELLFEST a su tenir ses promesses et offrir un spectacle incroyable pendant 3 jours. Donner la possibilité à ces 60.000 festivaliers par jour et de mettre de côté leur vie de tous les jours pour uniquement profiter de la musique qu’on aime. Vivement l’année prochaine !

(ndlr: Tout le contenu du HELLFEST 2019 est accessible via notre fil d’actualités disponible en suivant ce lien). #Photos #Galeries seront ajoutées dans les prochaines heures/jours… 🙂

 

Crédit Photo: OlivDuff

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “HELLFEST 2019 : Bilan et Live Report !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.