Live Report : AMORPHIS + SOILWORK + JINJER + NAILED TO OBSCURITY au Bikini (Toulouse)

Au menu du Bikini ce jeudi 2 février 2019 :

18h25 : Nailed to Obscurity
19h15 : Jinjer
20h20 : Soilwork
22h05 : Amorphis

Oh oui … ça annonce une grande et belle soirée 🙂

18h26, on démarre « tôt » (à peine le temps de repasser à la maison) avec Nailed to Obscurity, groupe allemand de Doom/Death Metal formé en 2005.
Malgré l’horaire la salle est quand même bien fournie, et elle se remplira peu a peu pendant les premières chansons du set.
Le chanteur le reconnaîtra lui aussi: « Thank you for showing up early ».
35 minutes plus tard, à 19h pétante, le groupe s’arrête pour laisser la place a Jinjer.

Les roadies s’activent, une batterie fait place à une autre, les décorations changent entre les deux sets, c’est un véritable ballet !

19h15, on enchaîne avec Jinjer, groupe de Metalcore Ukrainien formé en 2009. Je suis assez impatient d’entendre en live la voix de la chanteuse Tatiana Shmailyuk.

19h16, effectivement c’est impressionnant 🙂

La salle est maintenant archi comble (le balcon est cependant fermé). Ce petit bout de femme plein d’énergie semble tous nous dompter du haut de la scène, du haut de SA scène, c’est impressionnant…
Belle ambiance sur la scène et en dehors, quelle voix (pas uniquement profonde) je tire mon chapeau à cette pile électrique qui ne tient pas en place (dur de faire des photos) !
Cette faculté de changer de voix… je suis bluffé !
Au passage le son de la salle est vraiment excellent, quel plaisir. Le public applaudit, bouge, grosse ambiance (il n’est même pas 20h….)
Quelle puissance, malheureusement il est maintenant 19h58 et le show s’arrête quel dommage !

Aller c’est reparti pour le bal des roadies !

20h20, Soilwork, groupe Suédois de Metalcore, entre sur la scène du Bikini.
Formé en 1995 sous le nom de Inferior Breed, le groupe change de nom en 1996 pour s’appeler Soilwork.
C’est la tête d’affiche, le public headbanguera pendant toute la prestation. Les suédois nous offriront une prestation de qualité, encore une fois la qualité du son de la salle est remarquable.
Entre deux titres le groupe nous fait remarquer que nous sommes trop sages: « We are not in japan ? We are in France right ?!« , Sylvain Coudret le guitariste français renchérira même en disant « J’ai vraiment cru qu’on était tout seuls !« .

21h35 le show se termine et on enchaine avec un ultime ballet de roadies, 4 groupes qui s’enchaînent entre 18h20 et 22h sur la même scène c’est quand même pas mal….

22h05, cette belle soirée se termine donc avec Amorphis, groupe de Heavy Métal Finlandais formé en 1990 par le batteur Jan Rechberger, le guitariste soliste Esa Holopainen, et le guitariste rythmique Tomi Koivusaari. Au départ Death Métal, le groupe a évolué au cours de ces 29 années pour être aujourd’hui un groupe avec de sonorités plus Heavy.

Même après 3 shows le public est toujours présent et le son toujours impeccable.

La voix est ténébreuse, la sonorité plus Heavy it feels like home !
Le son est épique, c’est comme si le groupe nous préparait à une bataille en cette fin de soirée.
Les mains sont levées, le public applaudit, reprend en chœur les titres, tout le monde prend du plaisir.
Le clavier et les mélodies orientales (aussi servies par ce même clavier) nous transportent au temps des Mille et une nuits.
Le show se termine sur House of sleep, il est 23h20, et les « environ 800 personnes » me dira-t-on à l’entrée rentrent tranquillement à leur domicile.

Excellents concerts, excellente soirée au Bikini !

AMORPHIS

SOILWORK

JINJER

NAILED TO OBSCURITY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.