Live Report : TURBONEGRO au HELLFEST 2018

C’est le groupe norvégien TURBONEGRO qui avait pour mission de jouer en dernier à la WARZONE et donc de conclure cette édition 2018 du HELLFEST. Et rien de tel qu’un bon Rock dynamique et festif pour conclure 3 jours de concerts. Les fans ne s’étaient pas trompés et ils étaient encore nombreux pour le début du concert.

Toujours aussi bien costumé, le groupe monte sur scène en file indienne et c’est parti pour 60 minutes d’un vrai spectacle Rock n’Roll qui va commencer avec le titre « Part II: Well Hello » et enchainer directement avec « Part III: Rock N Roll Machine« .

Anthony Madsen-Sylvester (a.k.a. « The Duke of Nothing« , ou « Ceasar Proud« ) anime le devant de la scène et établit le lien avec le public pour entretenir la bonne ambiance de ces trois derniers jours avant que le groupe n’entame « Hurry Up & Die« .

TURBONEGRO lance alors les premiers accords de la reprise de QUEEN « Bohemian Rhapsody » qui est au départ chanté par le public mais enchaine sans attendre avec un vieux titre de 1998 « Get It On » qui fait sauter toute la fosse. Le Rock du groupe accroche facilement les oreilles de la Warzone.

Et il est vrai que pour une fois en festival, c’est bien de voir le groupe la nuit tombée, l’éclairage des projecteurs lui allant bien mieux que la lumière du jour.

Avec « All My Friends Are Dead« , c’est tout le public qui chante et les premiers rangs qui se lâchent complétement. Ca bouge dans tous les sens dans la fosse. Le groupe s’amuse et fait le show sur scène jouant son rôle de provocateur. On retourne à un mid-tempo accrocheur avec « Wasted Again« , l’ambiance dans le public pour un dernier concert et après 3 jours intenses est énorme.

Après toute cette énergie, TURBONEGRO choisit un titre plus calme avec « John Carpenter Powder Ballad« , mais ça n’a pas l’air de reposer qui que ce soit, et tout le monde frappe dans les mains à la demande du Duke au début du break. Mais ce break est de courte durée le groupe reprenant ensuite le titre « Selfdestructo Bust » au tempo rapide.

Encore du rythme soutenu avec « Special Education » pour faire toujours plus remuer la fosse.

TURBONEGRO va devoir ensuite terminer son concert avec le titre « The Age of Pamparius » mais sur tout avec son habituel « I Got Erection » bien connu des fans.

 

Photos à venir….

Retrouvez notre fil d’actualités spécial HELLFEST 2018 en suivant ce lien pour accéder à nos autres galeries photos et nos Live Reports.

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.