Live Report : KREATOR au ROCK AM RING 2018

Deux personnes masquées, un fumigène allumé dans la main, le bras tendu, un à chaque coin de la scène, annoncent le début imminent du concert de KREATOR au Rock Am Ring. Et le groupe démarre en puissance avec « Phantom Antichrist » tiré de l’album du même nom sorti en 2012 avant d’enchainer sur « Hail to the Hordes » qui, lui, provient de l’album « Gods of Violence » sorti l’année dernière.

Mille Petrozza, le frontman du groupe se lance alors dans un discours dans sa propre langue, en allemand donc, qui a surtout pour résultat de faire séparer la fosse en deux et de lancer un Wall of Death sur « Enemy of God« . Ok j’avoue, je ne comprend rien de ce qui l’a pu dire, alors j’imagine… 🙂 Mais la foule s’enflamme et une nuée de gros confettis rouges se déverse sur le devant de la scène. Egalement tiré de l’album « Gods Of Violence« , le groupe lance alors « Satan Is Real« , un titre qui démontre une nouvelle fois qu’il fonctionne tout aussi bien en Live qu’en version studio.

Sans trop de surprise par rapport à sa setlist habituelle, KREATOR enchaine sur le néanmoins très efficace « Civilization Collapse« . Le groupe dispose d’une belle décoration de scène avec un gros backdrop, quatre écrans à Led et des canons qui vont projeter des flammes ou des nuages de fumée, renforçant un peu plus l’aspect scénique du spectacle qu’offre KREATOR en terre locale.

On continue avec un titre de 1997, « Phobia » qui trouve échos auprès des fans qui semblent vraiment bien connaître le groupe.

Une petite bande musicale de guitare en sorte de pause et le groupe revient, plus énervé que jamais pour interpréter « Gods of Violence » qui une nouvelle fois déchaine les fans du groupe. On entend la foule frapper dans les mains et crier les refrains en coeur.

Que le temps passe vite, on est déjà à plus de la moitié du concert ! Il est vrai que KREATOR maitrise la scène depuis tant d’année qu’il l’a l’habitude de nous faire passer un bon moment. Mais encore une fois le temps passe décidément trop vite…

Toute la foule crie alors en rythme pour lancer le morceau « Fallen Brother« . Un des meilleurs titres de l’album « Gods Of Violence » qui est d’ailleurs à mon goût l’un des meilleurs albums du groupe et surtout qui le replace vraiment sur le devant de la scène Metal. Le riff principal est surtout terriblement efficace, et accroche l’ensemble de la foule. Le public tout entier scande le nom du groupe ! C’est incroyable de voir comment KREATOR est monstrueux sur ses terres.

KREATOR enchaine avec « Hordes of Chaos (A Necrologue for the Elite)« , un autre titre extrêmement solide et surtout ultra rapide de 2009 alors que la foule se fait couvrir de serpentins géants.

Les deux masqués du début reviennent sur scène avec un nouveau fumigène rouge à la main pour annoncer le retour du groupe après une courte pause pour deux rappels. KREATOR va d’abord jouer « Violent Revolution » tiré du dixième album éponyme du groupe sorti en 2001, avant de terminer sur le titre probablement le plus connu de toute sa discographie « Pleasure to Kill » que le groupe interprète depuis sa sortie en 1987.

KREATOR a su mettre le feu pendant 60 minutes devant un public déjà conquis et qui semblait drôlement motivé pour célébrer l’évènement comme il se devait.

 

Kreator Setlist Rock am Ring 2018 2018, Gods of Violence


 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.