Live Report : KILLSWITCH ENGAGE au HELLFEST 2018

Le combo américain originaire du Massachusetts, KILLSWITCH ENGAGE avait donné rendez-vous à ses fans à 16h40 sur la MAINSTAGE du HELLFEST à l’occasion de cette édition 2018.

Et dès le début, le groupe se démène et saute partout sur la scène alors qu’il débute son concert avec « Strength of the Mind » tiré du dernier album « Incarnate » sorti en 2016. Les fans sont bien présents et acclament le groupe avant qu’il n’enchaine sur le titre « A Bid Farewell » tiré quant à lui de l’album « The End of Heartache » sorti en 2004.

Alors que tout le public frappe dans ses mains, le groupe lance un de ses hits, tiré du très bon album « Alive or Just Breathing » sorti en 2002 et qui est également le deuxième album studio du groupe, le très accrocheur « Life to Lifeless« .

Retour avec un autre extrait du dernier album « Incarnate« , le titre « Hate by Design » qui apporte encore un peu plus d’énergie et de rythme. La fosse sans exploser continue à bouger dans tous les sens.

KILLSWITCH ENGAGE fait redescendre la pression avec un titre plus calme « Always » de l’album « Disarm the Descent » sorti en 2013. On entend les applaudissements de la foule alors que résonne l’intro de « My Last Serenade » l’un des meilleurs, voir le meilleur titre du groupe et surtout le plus connu, captivant la foule dès le premier refrain, qu’elle reprendra même en choeur.

Adam D, le guitariste du groupe, prend la parole pour motiver les fans et leur explique que c’est le « Fuckin Hellfest » et que ce n’est pas « Le festival des Pussies », pour lancer un gros circle pit et le titre « Rose of Sharyn« .

Arrive ensuite un autre hit, chanté par le public, l’excellent « The End of Heartache« , au départ enregistré par le chanteur Howard Jones qui a officié dans le groupe de 2002 à 2012 et qui lui a apporté beaucoup pour la mélodie principale.

KILLSWITCH ENGAGE dédicace ensuite le prochain morceau aux filles du public, avant qu’Adam D ne s’empresse de jouer avec le public pour faire crier les hommes comme des femmes. Et c’est « My Curse » qui démarre et avant de repartir sur un morceau plus tranchant et technique avec « In Due Time« .

Le groupe va termine son concert avec sa reprise de DIO « Holy Diver » qu’il a l’habitude de jouer, puisqu’il en a même fait un clip en 2009, à voir en suivant ce lien.

 
Retrouvez notre fil d’actualités spécial HELLFEST 2018 en suivant ce lien pour accéder à nos autres galeries photos et nos Live Reports.

 

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.