Live Report : BODY COUNT au ROCK AM RING 2018

Il est presque 19h00, le public est là en masse comme depuis le début du festival, pour accueillir le groupe de Los Angeles, BODY COUNT. Une alarme retentit, un message annonce la guerre civile aux Etats Unis, et le groupe déboule avec sa reprise de SLAYER « Raining Blood / Postmortem« . Le groupe enchaine avec « Bowels of the Devil » afin de garder la pression et l’attention des fans qui semblent apprécier le spectacle sous le soleil couchant du Nürburgring.

Ice-T fait alors les présentations du groupe. Des présentations détaillées… mais lorsqu’on connait le personnage, il ne peut en être autrement. A noter la présence de son fils également avec un micro dans la main. Le groupe enchaine ensuite avec « Manslaughter » pour faire exploser le pit. Un petit discours sur le racisme, et le groupe enchaine avec « No Lives Matter ». Le sujet était pour Ice-T un sujet important depuis le début de sa carrière.

Et bien entendu avec l’actualité américaine, Ice-T en remettra une couche sur Trump, pour mieux lancer « Body Count » tiré du premier album du groupe sorti en 1992 et qui avant d’être censuré s’intitulait « Cop Killer« . Le groove du titre accroche les fans qui s’en donnent à coeur joie. Les changements de rythme du titre « Necessary Evil » a aussi comme résultat de faire se déchainer les premiers rangs.

Avec « Drive By » et son riff principal ultra agressif, Ice-T veut connecter les différents pits et les pousse à se livrer encore plus. « Voodoo » qui vient ensuite, continue dans la même lignée et surtout avec la même énergie, car BODY COUNT veut faire remuer le Rock Am Ring comme jamais.

BODY COUNT propose ensuite un peu de répit avec l’un des titres importants de la discographie du groupe, le célèbre « There Goes the Neighborhood » qui va nous amener vers un solo de batterie par Ill Will au poste depuis 2009. Ice-T va ensuite faire chanter le public sur l’excellent « KKK Bitch » et le fameux « ha ha ha » (Vous saurez forcément le chanter si vous connaissez le titre, pas besoin de le décrire plus que ça :)).

Vient ensuite le tour du titre « Disorder » qui va déchainer la foule et de voir un circle pit se former et tourner pendant tout le morceau.

Et pour terminer BODY COUNT va jouer deux classiques de son répertoire, que sont « Talk Shit, Get Shot » et bien entendu le plus célèbre d’entre tous « Cop Killer » et son refrain « Fuck The Police« . Mais Ice-T aura également pris le temps d’inviter sur scène sa petite fille de 2 ans qui restera sur scène avec un intérêt non dissimulé.

BODY COUNT aura produit un concert énergique en reprenant ses meilleurs titres et son mélange de Punk de Metal et de Rock à la perfection.

 

Body Count Setlist Rock am Ring 2018, Bloodlust European Tour 2018

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.