Live Report : BLACK LABEL SOCIETY au Bataclan (Paris)

Ce jeudi 8 mars c’est au Bataclan que Zakk Wylde nous donne rendez-vous pour un concert de Black Label Society ! A noter que le concert n’affiche pas complet, en tout cas dans la salle, au bar, et ailleurs c’est pourtant bien rempli.

La dernière fois que j’ai assisté à un concert de BLS à Paris c’était à la Cigale en février 2011, je les ai aussi vu au Hellfest en 2012 … hâte de voir s’il a perdu de sa technique (je suis certain que ce n’est pas le cas !).

20:37 ça démarre sur « Genocide Junkies« , je trouve que la voix est un peu faible, on va attendre quelques chansons que tout cela se mette en place. Ça enchaine sur « Funeral Bell » maintenant c’est sa guitare que je trouve un peu basse ! On continue avec « Suffering Overdue« … une chose est certaine je trouve Zakk plus affuté qu’en 2011 🙂

Vient « Bleed for me » (ma préférée du groupe), Zakk se tape sur le buste tel King Kong: cet homme est un animal (de scène). Sur « Heart of Darkness » ça y est le son est bon, ça tombe bien car vient ensuite « Suicide Messiah » 🙂 Zakk nous applaudira à la fin de la chanson.

A noter quelques soucis au niveau des lumières de la salle. Elles s’allument, puis s’éteignent quelques minutes après … on ne comprend pas trop pourquoi…

Alors que je me dis que nous n’avons toujours pas eu de petits mots ou d’échanges de sa part il nous présente le reste du « almighty » groupe avec John DeServio à la basse, Jeff Fabb à la batterie, et Dario Lorina à la guitare.

Les titres s’enchainent, les solos sont propres (malgré ses grosses paluches).

Petit changement d’ambiance avec « Bridge to cross« , et de décor avec « In this River » qui permettra à Dario Lorina de montrer ses skills sur le solo (puisque Zakk est au piano).

On enchaine avec « The Bless Hellride » puis « A love unreal« , le public est assez calme, il n’est pas encore 22h et je sens la fin du concert approcher … je suis sur ma faim … quant à 22h pile l’intro de « Fire It Up » retentit, les fans donnent de la voix.
C’est alors qu’une sacrée surprise m’attend : Zakk descend dans la foule (jusque là rien d’incroyable), il y reste un long moment à jouer le solo avec sa guitare dans le cou (la sécurité l’entoure), puis … direction le bar où il jouera aussi longtemps … puis il monte encore d’autres escaliers et monte au balcon !!! j’ai une place « en fosse » mais tant pis j’y vais quand même ! Il continue toujours son solo (guitare par dessus le balcon), il redescendra, terminera le solo sur la scène avec les dents et au final ces 10 bonnes minutes de solo (à travers toute la salle) m’auront procuré beaucoup de plaisir.

Viennent enfin « Concrete Jungle » et « Stillborn » pour clore les débats.

Il est 22h30, le groupe aura joué 1h45, heureusement qu’il y a eu cette expédition au balcon pour me faire vibrer sinon je serais vraiment resté sur ma faim.

 

Black Label Society Setlist Le Bataclan, Paris, France 2018, The Grimmest Show On Earth Tour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.