Live Report : AIRBOURNE à L’Olympia (Paris)

C’est à l’Olympia que les frères O’Keeffe nous ont donné rendez vous hier soir (Le 10 Octobre 2017): Joel à la guitare et au chant, Ryan à la batterie, les autres membres se composent de Matt ‘Harri’ Harrison à la guitare et Justin Street à la basse.

Arrivé un peu en retard, c’est sur une reprise de « Born to be Wild » par DESECRATOR (qui fait la 1ere partie d’AIRBOURNE) que je pénètre dans la salle, belle entrée en matière.

21h08 la glacière est déposée sur scène, on entend « Run to the Hills » d’IRON MAIDEN repris en chœur par tout le public… ça chauffe !

Un quinquagénaire à côté de moi se débarrasse de sa bière vide en la jetant dans le public, ses amis lui font remarquer que ce n’est pas cool et quelques secondes plus tard… c’est retour à l’envoyeur la bière lui revient dessus ! Le quinqua tout gêné dira “c’est l’effet boomerang ! c’est Australie !”.

C’est sur le thème de Terminator 2 que le spectacle commence. Le groupe démarre en trombe avec « Ready to Rock », ça explose d’énergie !

Joel dégage beaucoup de joie, il prend son pied sur scène, ça transpire de plaisir (au propre comme au figuré).

« Too Much Too Young Too fast » est largement repris par le public, les gens ont le sourire.

Les titres s’enchaînent « Down on You », « Rivalry », puis c’est sur « Girls in Black » que Joel fait signe qu’il veut descendre, le voilà sur les épaules d’un gaillard avec sa guitare et une canette de bière à la main. Il passe juste devant nous, se place au milieu de la foule et se fait exploser une première canette sur la tête !

Joel transpire et se donne tellement qu’un médiator restera longtemps collé sur son ventre.

Sur « It’s all for rock n roll » il nous sort la bouteille de Jack, du Coca (l’abus de Rock est conseillé pour la santé), mélange le tout et l’offre au public (enfin le jette). « Stand Stand Up for Rock ‘n’ Roll » c’est parti pour la deuxième tournée de Jack !

La sirène d’alerte est de sortie (actionnée par Ryan le frère batteur) c’est l’annonce de « Live it Up », Joel nous « offre » 3 pintes… en fait les concerts d’AIRBOURNE c’est comme une entrée en boite, la conso est offerte 😉

Joel accroche un drapeau bleu blanc rouge aux enceintes, puis monte au balcon ! Il terminera la chanson avec le drapeau sur les épaules au passage.

Joel nous annonce « One more song for you Paris », ce sera « Running Wild ». Ultime distribution de bière (encore et toujours).

Le concert se termine, Joel attrape et brandit sa glacière, j’ai peur de la prendre sur la tête ! RAMMSTEIN est connue pour ses effets pyrotechnique, AIRBOURNE pour ses effets Biérotechnique 😉

C’était un beau show d’1h30, les gens se sont éclatés, belle ambiance, à refaire !

 

 

Airbourne Setlist L'Olympia Bruno Coquatrix, Paris, France 2017, Breakin' Outta Hell

 

Laisser un commentaire