Live Report : CANDIRIA au Hellfest 2017

Il fait très chaud à la Warzone quand CANDIRIA arrive sur scène. Et le show des Américains de Brooklyn ne va faire qu’augmenter la chaleur ambiante du festival.

On assiste a une première partie de concert bien rythmée, avec beaucoup de mouvement sur scène. Le concert commence d’abord par des titres relativement énervés, plutôt violent. Puis on voit que le concert avançant dans le temps, les différents styles plutôt jazz et hip hop, ce qui fait la particularité du groupe, s’enchainent.

Le chanteur Carley Coma harangue la foule pour bouger, qui réagit de plus en plus. De part le choix de titres Metal voir Hardcore, entrecoupé par des moments plus « calme », on voit une réelle  de rythme qui permet de savoir quand headbanguer et quand écouter une mélodie différente de d’habitude. Ce mélange de styles permet de parfaitement motiver les festivaliers à s’amuser dans la fosse malgré la chaleur et les 30 degrés avoisinants.

On voit une performance maitrisée de la part de CANDIRIA , avec de l’énergie à revendre en masse. Le set est également bien maitrisé, on voit parfois des petites pauses qui permettent au public de reprendre son souffle avant de bouger de nouveau en écoutant les différents bons titres du groupe.

C’est donc sous un soleil brulant que CANDIRIA nous quitte après un peu moins d’une heure de show avec le titre « The Whole World Will Burn ». Ce concert aura réussi à faire bouger le public qui sera prêt pour continuer la journée après ce bon concert et une belle ambiance.

Et n’oubliez pas le fil d’actualités pour ne rien rater, notamment les VOD ! Tout est dispo en suivant ce lien.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.