Live Report : AVATAR au Trabendo (Paris)

Le cirque AVATAR avait planté sa tente à Paris en ce 5 décembre 2016 et plus précisément au Trabendo. Depuis son dernier passage à la Flèche d’Or en 2014 et au Download Festival en Juin dernier, le groupe avait encore pris de l’ampleur avec son album « Feathers & Flesh » qui depuis Mars dernier n’a cessé de faire reconnaitre le groupe à sa juste valeur. Un groupe puissant, innovant et fédérateur. Plus qu’un concert, c’est un vrai spectacle, réglé au millimètre qu’offre AVATAR sur scène.

En démarrant à 21h15, le public était loin d’imaginer que le groupe allait lui offrir 1h45 d’un concert rythmé et bourré d’énergie, ou il allait en prendre plein les oreilles mais également plein les yeux. Comme son image le laisse paraître, AVATAR joue bien entendu la carte du cirque et y prend des influences autant musicales que décoratives. Les guitaristes se donnent à fond et interprètent parfaitement les différents soli pourtant parfois complexes. Le duo basse, batterie ronronne et emmène le chant si caractéristique est très « imagé » de Johannes Eckerström.

Le groupe pendant ces 105 minutes de concert, passe à travers ses meilleurs titres et offre un « Hail The Apocalypse » puissant, pas mal de groove avec « The Eagle Has Landed« , ou encore un grain de folie avec « Vultures Fly« . Le public ne cesse de se déchainer, d’applaudir et d’encourager le combo suédois pour lui donner toujours plus. Loin de se calmer, cette foule massive, le Trabendo affichant complet ce soir, reprend en choeur les différents refrains de tous les titres du groupe.

AVATAR démontre toute son adresse, son expérience et sa maitrise de la scène, avec un Trabendo qui semble d’un coup tellement petit pour cette formation qui gagnerait tellement à être vue sur une scène plus grande, pour encore mieux profiter de ce spectacle. Les membres du groupe vont jusqu’à conserver leur rôle pendant tout le concert, se mettant en pause pour repartir aux ordres du batteur, ou ayant recourt à un tenue de clown pour Johannes afin de renforcer le côté artistique du groupe.

AVATAR terminera son concert par le très attendu « Smells Like a Freakshow » repris par l’ensemble de la foule qui se déchaine toujours avec passion au pied du frontman, qui leur grimace de plus belle. Et bien sur comme final, AVATAR utilisera également le titre « Night Never Ending » pour finir avec le public qui en reprendra la mélodie à l’unisson. AVATAR a une nouvelle fois donné un concert vraiment intense en émotions.

A noter qu’il sera à l’affiche du HELLFEST 2017 au moins de Juin prochain, un concert à ne pas manquer.

 

EXTRAIT



 
Photos: David Wilson Photography & Design

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.