Live Report : HEAVY MONTREAL FESTIVAL 2016

Chris Bubinas était au HEAVY MONTREAL Festival pour TRexSound.com les 6 et 7 Août 2016 au Parc Jean-Drapeau. Il partage aujourd’hui son report sur les groupes qu’il a vu et ses clichés toujours aussi riches en couleurs et en émotions !

Samedi 6 Août 2016 : CARCASS

Les maitres anglais du Death Metal CARCASS sont au milieu de leur tournée « One Foot in the Grave » et ont fait un arrêt pour atomiser la scène du festival en ce Samedi 6 Août, avec un set tranchant comme une lame de rasoir et courageux sous un soleil de plomb.

Pour cette version plus courte de leur show lors de festival, le groupe a surtout sélectionné ses titres récents, rejetant, les titres courts et grindcore de ses premiers jours, des albums comme « Reek of Putrefaction« . Au lieu de ça, Jeff Walker a martelé sa basse comme jamais et hurlait dans son micro le meilleur de ses nouveaux titres. CARCASS a ouvert avec le stellaire « Unfit for Human Consumption » tiré de leur album sorti cette année « Surgical Steel« , et que les guitaristes Bill Steer et Ben Ash ont déchiquetés comme des forcenés.

Le set comprenait plusieurs moments fantastiques avec « Buried Dreams« , « Corporal Jigsore Quandary » et « Heartwork« . Leur plus belle performance a été lors du titre « The Granulating Dark Satanic Mills » époustouflant et épique, tiré de leur dernier album.

Samedi 6 Août 2016 : FEAR FACTORY

Les seigneurs du metal industriel FEAR FACTORY sont monté sur la Main Stage du HEAVY METAL en ce Samedi 6 Août, célébrant l’anniversaire de la sortie de l’album « Demanufacture », sorti il y a 30 ans, en 1995 plus exactement.

La batterie et les riffs de guitare de Dino Cazares, Tony Campos et Mike Miller ont martelé avec férocité la foule devant eux comme une machine. Le frontman Burton C. Bell rôdait sur le devant de la scène, lançant ses paroles dystopiques et futuristes dans un micro qu’il serrait entre ses deux mains.

Avant que le concert débute, certains fans auraient pu être déçu de ne pas pouvoir entendre plus de classique de FEAR FACTORY, qu’ils peuvent avoir dans leur large discographie, mais le groupe n’avait que le temps nécessaire pour couvrir « Demanufacture« . Mais la performance de titres comme « Zero Signal« , « H-K » (Hunter Killer), « Replica » ou encore « New Breed » a été si incroyable, le public se lançant dans un mosh complètement fou et hochant la tête au rythme des riffs « crunchy », que tout le monde a pu apprécier ce set massif.

Samedi 6 Août 2016 : MASTODON

MASTODON avec son stoner metal trippant est monté sur la main stage du Heavy Montreal le Samedi 6 Août pour jouer les meilleurs titres de ses six albums.

Le groupe se glissa sur scène, démarrant avec « Tread Lightly » tiré de l’album « Once More ‘Round the Sun » et sorti en 2014, qui a offert une introduction légère et acoustique avant de descendre lentement vers une folie chaotique et retentissante. Le frontman Troy Sanders était très animé et énergique, parlant et souriant par moment et regardant la foule à ses pieds alors qu’il chantait ou hurlait en direction de sa basse.

A ses côtés, Brant Hinds semblait en transe, caressant sa guitare et Bill Kelliher était stoïque pour jouer ses riffs alors que Brann Tailor, derrière eux, martelait son kit de batterie et semblait utiliser chaque pièce disponible.

MASTODON a su délivrer un set vraiment exceptionnel. De leur dernier album, ils ont joué les meilleurs titres incluant « High Road« , « The Motherload« , et « Feast your Eyes« . La seconde moitié du show ciblait plutôt les plus vieux albums, et le groupe a pour cela sélectionné les terribles « Blasteroid » et « Crystal Skull » avant de terminer le concert avec une performance puissante de « Blood and Thunder«  tiré de l’album « Leviathan » sorti en 2014.

Samedi 6 Août 2016 : NIGHTWISH

Alors que le soleil se retirait et que la première journée du Heavy Montreal sombrait dans l’obscurité, le metal symphonique des finlandais de NIGHTWISH arrivait sur scène pour un concert devant des milliers de fans voraces et y jouer le dernier show de leur tournée nord-américaine « Endless Forms Most Beautiful« .

Le groupe s’est jeté sur scène, emmené par sa chanteuse Floor Jansen et ses longs cheveux noirs, pour jouer le titre « Shudder Before the Beautiful » tiré de leur dernier album. La plupart de titres ont bien entendu démarré par une symphonie aux intonations glorieuses, typique de NIGHTWISH, emmené par les parties claviers avant un melange heavy de guitares pour finalement être rejoint par la voix.

Les guitaristes Emppu Vuorinen et Marco Hietala ont magnifiquement présenté la qualité de leur jeu à travers plusieurs de leurs meilleurs titres comme avec « Last Ride of the Day« , « Yours is an Empty Hope » ou encore « Sahara » qui furent de véritables feux d’artifices dans tous les sens du terme, devant une foule extatique.

Dimanche 7 Août 2016 : BLIND GUARDIAN

Les légendes du power metal allemand, BLIND GUARDIAN sont arrivés sur la scène du Heavy Montreal le dimanche 7 Août pour y raconter des histoires de conquêtes, d’aventures, de prophéties et de bardes.

Avec seulement 45 minutes pour convaincre, le groupe relevait le challenge d’un set court alors qu’il est pourtant plus habitué à des sets plus longs. Hansi Kürsch, le chanteur du groupe, fit d’ailleurs une blague à propos d’arrêter le temps avant de lancer le titre du même nom « Time Stand Still » tiré de leur album épique sorti en 1998 et intitulé « Nightfall in Middle Earth« .

Le groupe fit son maximum avec le peu de temps qu’il avait, ne s’accordant que peu de pause pour offrir huit des meilleurs titres de ses 25 années de carrière. André Olbrich et Marcus Siepen lancèrent des riffs implacables comme avec le titre « The Script for My Requiem » tiré de l’album « Imaginations from the Other Side« , sorti en 1995 ou encore l’envoutant « Twilight of The Gods » de leur dernier album en date « Beyond the Red Mirror« .

Comme pour tout spectacle de BLIND GUARDIAN, le groupe a délivré à son public le titre très attendu « The Bard’s Song – In the Forest » qui a su faire chanter toute la foule. Le groupe a ensuite terminé l’un de ses meilleurs concerts avec le titre « Mirror Mirror » tiré de l’album sorti en 1998 « Nightfall in Middle-Earth« .

Dimanche 7 Août 2016 : HATEBREED

Les inarrêtables HATEBREED et leur hardcore ont détruit la Heavy Stage du Heavy Montreal le dimanche 7 Août, une participation de dernière minute en remplacement de TRIVIUM qui avait dû annuler sa venue et le changement de timing pour KATAKLYSM afin d’arranger le planning de leurs amis.

Emmené par le frontman énergique Jamey Jasta, le groupe est allé au plus efficace d’entrée de jeu avec le titre favori du public présent, « Destroy Everything » tiré de leur album « Supremacy » sorti en 2006, qui a immédiatement déchainé un pit vorace. Sans lâcher la foule une seule seconde, HATEBREED a offert un set en véritable tour de force, basé sur ses meilleurs titres. Le groupe a tout même pu intégrer deux extraits de son nouvel album « The Concrete Confessional » avec les titres « A.D. » et « Looking Down the Barrel of Today« , ainsi que quelques titres plus « vintage » comme « Live for This » tiré de l’album de 2002 « Perseverance« .

Le groupe a terminé son show avec une de ses plus grosses performances pour le titre « Honor Never Dies » tiré de l’album « The Divinity of Purpose« , sorti en 2013.

Dimanche 7 Août 2016 : KILLSWITCH ENGAGE

KILLSWITCH ENGAGE a déchainé la Heavy Stage du Heavy Montreal ce Dimanche 7 Août, apportant avec lui son metalcore mélodique qui lui est bien connu.

Avec seulement 50 minutes de concert, le groupe a peut être réalisé que ses fans ne souhaitaient pas forcément entendre que des nouveaux titres de leur dernier album de cette année « Incarnate », et a simplement décidé de n’en sélectionner que les deux meilleurs que sont le groovy « Strength of the Mind » et le particulièrement heavy « Hate by Design« . Ce choix a bien fonctionné et a laissé de la place au groupe pour y placer ses classiques, que les fans ont su apprécier tout au long du concert.

Le chanteur Jesse Leach rampa sur le devant de la scène, délivrant un chant puissant et démontrant qu’il était également capable de reprendre avec facilité les parties d’Howard Jones, l’ex-chanteur du groupe. Le groupe en à donc profité pour jouer les titres « My Curse » et le très efficace « My Last Serenade » tiré de l’album de 2012 « Alive or Just Breathing« .

Le point culminant du concert est arrivé peu avant la fin, lorsque le groupe choisi de jouer l’incroyable reprise de DIO « Holy Diver” qui transforma la foule en une masse frénétique et qui fit entendre des acclamations tout aussi fortes que sur l’ensemble du festival.

Dimanche 7 Août 2016 : SUFFOCATION

SUFFOCATION et son death metal technique sont arrivés sur la scène du Heavy Metal Montreal le Dimanche 7 Août pour délivrer l’un des concerts le plus durs dans l’histoire du festival. Jouant sur la plus petite et habituellement plus tranquille “Blabbermouth Stage”, située dans un cadre forestier, le quintet américain a su lancer un mosh pit dévastateur qui a vu se soulever d’énormes panaches de poussières flottant ensuite tout autour de la foule.

Le chanteur Frank Mullen qui semblait heureux et souriant, alors qu’il scrutait le public massé devant lui et qu’il délivrait les paroles les plus dures du groupe. Ouvrant avec leur classique de 1995 « Thrones of Blood » tiré de l’album « Pierced from Within« , le guitariste solo Terrance Hobbs agitait ses dreadlocks et lançait ses riffs tranchants alors que le bassiste Derek Boyer se lançait dans une performance captivante, complètement hypnotisé par son propre jeu de basse.

Le concert du groupe est passé à travers neuf titres tirés de ses sept albums, jouant une sélection implacable composée entre autres de « Liege of Inveracity« , ou encore « Breeding the Spawn« , et Mullen décrivit alors, comme une chanson d’amour qui tourne mal, le titre « Entrails of You » tiré de son album éponyme sorti en 2006 et incroyablement brutal.

Merci à Chris et au Heavy Montreal Festival pour nous avoir permis de couvrir cette édition 2016 ! A l’année prochaine !

Plus d’infos sur le festival: http://www.heavymontreal.com/fr/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.