Live Report : ROCK’N’ROLL TRAIN Festival 2016 (LACUNA COIL, MADBALL, DAGOBA, LE BAL DES ENRAGES…)

Le ROCK’N’ROLL TRAIN Festival est un évènement organisé à Longwy, sur un site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité depuis le 7 juillet 2008. Encaissé au milieu des Remparts de Longwy, la scène se situe en dessous de la Porte de France. Et comme vous l’aurez compris, ce site lui donne un caractère unique en son genre. Le festival en est à sa 4ème édition cette année et nous réservait une affiche éclectique et de qualité avec en tête LACUNA COIL, MADBALL, DAGOBA et LE BAL DES ENRAGES

Mais pas que… Et c’est au beau milieu de l’après midi que BURNING HEADS monte sur la scène du Festival. En plein soleil, le public qui arrive seulement, encaisse un hardcore mélodique, énergique et survolté. Le combo bien décidé à mettre le feu se démène sur scène avec intensité.

Le groupe ajoute comme à son habitude des titres Reggae pour adoucir, pourrait on croire, la vélocité de ses compositions plus directes. BURNING HEADS toujours aussi engagé contre, notamment, le nucléaire ou contre les abus de nos chers politiques, revendique toujours autant son esprit rebelle et n’a rien perdu de sa ferveur au fil du temps. Car le groupe originaire d’Orléans, existe depuis plus de 25 ans ! 25 ans d’engagement et de passion, mais également de travail avec une quinzaine d’album et une expérience de la scène comme peu de groupes en possède.

BURNING HEADS qui a l’occasion de jouer un peu plus d’une heure suite au désistement du groupe OIL CARTER à la dernière minute, allonge donc son show de quelques titres pour le plaisir d’un public un peu plus nombreux à chaque titre.

C’est ensuite au tour de NITROGODS d’envahir le ROCK’N’ROLL TRAIN Festival avec très justement son Rock’N’Roll endiablé. Les allemands, également bien décidé à mettre l’ambiance, séduisent très vite le public présent, qui se masse un peu plus devant la scène.

Sans être extrêmement original, ce qui n’est pas l’objectif du groupe puisqu’il se concentre sur la qualité de ses mélodies, offre un très bon show et captive les fans qui encouragent le groupe comme il se doit.

Avec des solos précis et punchy, une basse bien dure et une batterie percutante, NITROGODS met l’ambiance et chauffe le public, qui l’est également par les rayons du soleil de Longwy qui se veut bien présent en ce Samedi 9 Juillet. Le groupe continue avec ce rock énergique, très bien ficelé et vraiment bien taillé pour la scène et ce genre de festival qui mixe plusieurs styles et réunis différents types de public.

Le groupe terminera son concert avec la reprise de « Ace of Spades » de MOTORHEAD, histoire de mettre tout le monde d’accord et de terminer en beauté, un set très accrocheur.

« 1 de 2 »

Après ces deux premières formations très énergiques, THE INSPECTOR CLUZO vient changer l’ambiance avec son soft rock. Indépendant et hyper dynamique, le duo gascon qui pourrait sembler assez loin des attentes du public, joue tout de même devant un public nombreux.

Le groupe dévoile son talent pour un rock débridé qui ne se refuse rien. Avec en plus un franc parlé qui trouve écho au ROCK’N’ROLL TRAIN Festival, THE INSPECTOR CLUZO démontre qu’on peut mélanger les styles dans un festival même quand les différences peuvent parfois être un peu extrême.

DAGOBA fait une entrée théâtrale sur scène imposant comme il se doit son statut de leader sur la scène métal française. Le groupe ne fait pas dans la demie mesure et va taper fort.

Le groupe qui possède une puissance dévastatrice, se lance dans un show tonitruant. DAGOBA qui possède un nouveau line up depuis quelques semaines démontre qu’il est toujours bon sur scène et donne un concert très convaincant. Le public se révèle dès les premiers morceaux, plus énergique et des furieux font leur apparition dans le mosh pit.

Shawter, le frontman du groupe, comme à son habitude n’hésite pas à motiver les fans qui ne se font pas prier pour exécuter ses demandes de circle pit ou autres wall of death.

Ce nouveau line up, pourtant relativement récent, ne semble pas du tout souffrir de cette jeunesse et assure comme l’a toujours fait le groupe. La complicité entre les membres du groupe est là et c’est vraiment sans aucune différence que le public répond au groupe. Le combo marseillais qui réalise un set massif, puissant et violent que tout le monde va apprécier apprécier grâce notamment à la dextérité du groupe et à sa section rythmique toujours aussi impressionnante.

DAGOBA réussit une belle venue au Rock n Roll Train Festival et à su convaincre tous les fans de métal présents avec ce show hyper carré et précis, confirmant son talent pour le Live.

« 1 de 2 »

‎Il est 21h30 passé lorsque LACUNA COIL arrive sur scène. Le groupe en pleine promo de son nouvel album « Delirium » vient assumer son statut de tête d’affiche et offre plus qu’un simple show mais un vrai spectacle organisé au millimètre ou à la micro seconde.

Tout est ultra précis et bien orchestré pour offrir un spectacle unique aux fans présents, une véritable expérience renforcé par un jeu de scène carré et des costumes tirés de la pochette du dernier album. Le groupe en plus de donner une prestation remarquable, offre un set moderne et très ouvert.

Le groupe passe en revue ses meilleurs titres pour un concert convaincant et sachant offrir un maximum de plaisir à ses fans qui savent se faire entendre entre les titres mais également lorsqu’il s’agit de reprendre les refrains du groupe.

Le son et la balance générale sont particulièrement bons et c’est un vrai plaisir de voir le groupe se donner autant sur scène. Le son est clair et massif, et les voix parviennent facilement à se détacher pour laisser passer les différents émotions des deux voix de Cristina Scabbia et Andrea Ferro, particulièrement en forme en ce Samedi soir.

LACUNA COIL aura su faire preuve d’une grande maîtrise pour un concert très réussi. Tout le meilleur du groupe était réuni pour passer un bon moment.

« 1 de 2 »

Arrive ensuite MADBALL et son hardcore dévastateur. Bizarrement c’est presque plus de monde qui se masse devant la scène que lors du concert précédent. LACUNA COIL était peut être sur le papier la plus grosse tête d’affiche, mais il semblerait que le combo américain est réussi à rassembler plus de fans…

Le groupe comme à son habitude, délivre un show ultra énergique et bourré d’adrénaline pour remuer toujours un peu plus les fans nombreux présent ce soir à Longwy. Freddy Cricien, le frontman du groupe, court partout sur la scène alors que les autres membres du groupe restent à leur place. Ce qui fait aussi partie des habitudes de MADBALL. Il va d’ailleurs rappeler son attachement à AGNOSTIC FRONT et poussera une nouvelle fois ses fans à découvrir cet autre monstre du hardcore.

Les titres s’enchainent très vite et le groupe ne laisse aucun répit à ses fans et les martèle avec toujours plus de puissance et d’intensité comme s’il voulait en donner le plus possible en un minimum de temps.

La prestation du groupe est incroyable tellement elle est captivante. Le son hyper bien balancé et permet également de bien profiter de la hargne du groupe qui fait parfaitement passer son énergie au public. Freddy Cricien n’hésitant pas à aller voir le public directement contre les barres de sécurité, pour le motiver toujours plus à bouger devant lui.

MADBALL aura encore une fois reussi un super show, donnant le meilleur de son hardcore et ce que les fans étaient venu chercher, une musique directe, violente et très unificatrice.

Et pour clôturer cette édition 2016, le BAL DES ENRAGES débarquent sur scène avec ce bordel organisé qu’on lui connait pour mettre le feu à grand coup de reprises diverses et variées.

La bande de 18 musiciens, un peu moins pour cette date, venus de tous horizons du rock et du métal français, va reprendre le meilleur des deux styles pendant 90 minutes.

Le BAL DES ENRAGES va emporter avec le lui tout le ROCK’N’ROLL TRAIN Festival dans une folie contrôlée mais tellement attirante que personne dans le public ne saura résister à cette vague de joie et d’énergie.

La troupe n’aura cesse de changer de line up pour chaque titre mélangeant les différents musiciens pour offrir des reprises puissantes et accrocheuses. On appréciera toujours l’hommage à Schultz des PARABELLUM et cette entente si appréciable entre toutes ces formations.

Le BAL DES ENRAGES offrira un nouveau spectacle de qualité pour en terminer avec ce 4ème édition du Festival et la simplicité des membres de la troupe sera en parfait communion avec l’esprit du ROCK’N’ROLL TRAIN Festival.

Et c’est vers 2:45 que ce dernier concert va s’achever sur cette édition 2016 parfaitement organisée.

« 1 de 2 »

L’organisation tout comme les groupes présents auront vraiment été au top et c’est vraiment avec grand plaisir que nous avons pu assister à tous ces concerts dans de très bonnes conditions. Et c’est toujours avec grand plaisir qu’on revient à Longwy chaque année pour le ROCK’N’ROLL TRAIN Festival. Alors forcément on attend plus que, avec impatience, déjà, l’annonce de l’édition 2017!

Cyril

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.