Mini Report: HELLFEST – Jour 3 (SLAYER & MEGADETH)

Pour cette édition 2016, TRexSound.com a envoyé sur place à Clisson deux photographes, Romain Lhuissier et Chris Bubinas, pour vous partager un maximum d’images et de ressenti. Chris revient sur ce qu’il a vécu lors de cette troisième et dernière journée au HELLFEST 2016 et vous offre quelques uns de ses meilleurs clichés. On commence avec SLAYER et MEGADETH!

SLAYER, les titans du Thrash Metal, ont complètement détruit la MAIN STAGE 01 du HELLFEST en ce dimanche soir. Ca paraissait assez drôle pour SLAYER d’avoir choisi de jouer « Thunderstruck » d’AC/DC en façade avant que le groupe ne monte sur scène, mais lorsque les membres du groupe se sont précipités pour se lancer dans leur show, c’était comme s’ils étaient en mission pour tabasser, avec tout ce qu’ils avaient en stock, les milliers de fans en train de bouger devant eux.

Le son était incroyable et le frontman Tom Araya était animé d’une énergie intense pour écraser la foule à l’aide d’une douzaine de morceaux tirés du catalogue légendaire de SLAYER. Le groupe a martelé le HELLFEST à l’aide d’un set épique qui a vu le guitariste Kerry King se déchainer sur les titres « God Hates Us All« , « Reign in Blood« , « Seasons in the Abyss » et « South of Heaven » avant de terminer sur le titre éponyme du dernier album « Repentless« .

Paul Bostaph a réalisé une performance étonnante en assurant son poste à la batterie, tandis que Gary Holt lui aussi impressionnant, et également guitariste au sein du très bon combo EXODUS, laisser planer derrière lui les souvenirs de la légende Jeff Hanneman que tous les festivaliers avaient en tête ce jour là.

Dimanche à 20h45, la légende du Thrash américain, MEGADETH a déchiqueté la MAIN STAGE 01 du HELLFEST, avec un spectacle exceptionnel devant de nombreux fans qui les avaient déjà vu à plusieurs reprises, et qui ont insisté sur le fait qu’il s’agissait là du meilleur concert du groupe qu’ils n’aient jamais vu.

Emmené par le frontman chanteur et guitariste Dave Mustaine et son compatriote de longue date, le bassiste David Ellefson, le groupe n’a pas perdu de temps pour se mettre au boulot et dynamiter le public avec un « Hanger 18 » interprété avec la précision d’un rasoir. Avec un catalogue quasi sans défaut, le groupe a su prendre le meilleur de ses titres pour son set.

En tournée pour soutenir la sortie de son dernier album « Dystopia« , le groupe y a tiré les deux titres les plus forts « Dystopia » et « The Threat Is Real« . Ils ont été également pilonné le public avec des titres plus anciens comme « Sweating Bullets », «  Trust », « Symphony of Destruction », « A Tout Le Monde » ou encore « Tornado of Souls » que le groupe a dédié à Nick Menza, l’ancien batteur du groupe récemment décédé.

Le set au complet a été incroyable et puissant, deux titres sont tout de même sorti du lot, à savoir « She Wolf » datant de 1997 et le dernier titre du concert « Holy Wars, The Punishment Due« .

(ndlr Report MEGADETH disponible en suivant ce lien.)

Tous les Reports, Photos et VOD sont disponibles en suivant ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.