Mini Report: HELLFEST – Jour 3 (AMON AMARTH)

Pour cette édition 2016, TRexSound.com a envoyé sur place à Clisson deux photographes, Romain Lhuissier et Chris Bubinas, pour vous partager un maximum d’images et de ressenti. Chris revient sur ce qu’il a vécu lors de cette troisième et dernière journée au HELLFEST 2016 et vous offre quelques uns de ses meilleurs clichés. On continue avec AMON AMARTH!

C’est Dimanche qu’AMON AMARTH a envahi la MAIN STAGE 02 du HELLFEST et a apporté avec lui boissons et colère ardente qu’il a partagé avec le public. Avec une scène flanquée de deux énormes sculptures de dragons, comme des mâts de navires Viking géants, les cinq membres du groupe font irruption du scène avec en ouverture « The Pursuit Of Vikings » tiré de l’album de 1994 « Date of Norns« .

Le groupe est actuellement en tournée pour soutenir son dernier album « Jomsviking« , mais avec un concert assez court devant un public affamé, le groupe a choisi de ne jouer que les meilleurs morceaux de cet album, « First Kill » et « Raise You Horns » et a laissé le reste du temps pour des classiques du leur catalogue brutal.

A l’aide d’effets pyrotechniques qui explosent depuis la scène et de la fumée qui sort de la bouche des dragons, AMON AMARTH pilonne la foule avec des titres comme « Deceiver of the Gods« , « Cry of the Black Birds » ou encore « Deceiver of the Gods« .

Le frontman Johan Hegg semblait incroyablement reconnaissant par les milliers de fans enragés à ses pieds et interagi beaucoup avec eux, ce qui les aide à garder leur énergie à l’heure de pointe d’une chaude journée.

Le groupe a donné une performance particulièrement étonnante pour les titres « Death in Fire » et pour le dernier titre de la soirée  » Twilight of the Thunder God« .

(ndlr Report AMAON AMARTH disponible en suivant ce lien.)
(ndlr La VOD du concert disponible en suivant ce lien)

Tous les Reports, Photos et VOD sont disponibles en suivant ce lien.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.