HELLFEST : Express Report GHOST – Dimanche 19 Juin 2016

A l’aide d’un nouvelle intro basée sur des parties claviers et des voix, GHOST monte sur la MAIN STAGE 02 et impose son ambiance calme et pesante. Il est 22h00 passé de quelques minutes et le groupe s’apprête à jouer 1h00. Un public fort nombreux et motivé attend le groupe de pied ferme. Alors qu’il est l’un des groupes les plus softs de l’affiche, nombre de fans sont présents, une nouvelle preuve du succès toujours grandissant du groupe.

GHOST choisit ses meilleurs titres pour construire un set dynamique et captivant. Avec « From The Pinnacle To The Pit« , il accroche un peu plus le public avec une efficacité déconcertante. Les échanges entre Papa Emeritus et la foule font toujours partie du show et sont toujours aussi drôles. C’est également ces discours du frontman qui captivent les fans et installent l’ambiance si particulière des concerts de GHOST, entre tranquillité, douceur et rock’n’roll. Le public repond d’ailleurs avec chaleur comme il le fait également lors des refrains des chansons les plus connues.

GHOST va ce soir sortir le grand jeu et faire appel à de nombreuses Sisters of Sin, des filles habillées en nonne qui répondent aux ordres du frontman. Papa Emeritus préviendra le public et surtout le premier rang qu’un traitement de faveur les attend. En effet, pendant le morceau suivant, les Sisters of Sin offriront à boire à tous les fans présent.

Toujours avec la même maitrise et une scénographie au millimètre, GHOST offre aux milliers de spectateurs blottis contre la MAIN STAGE un spectacle autant visuel que sonore. Le public est comblé par un show impressionnant de rigueur.

Le groupe lance alors « Cirice » qui est acclamé par toute la foule. La scène est ensuite plongé dans le noir pour mieux balancer « Year Zero« , un autre titre à l’efficacité redoutable. GHOST avec beaucoup de rythme et de groove, impose son style a des fans qui sont parfois habitués à quelque chose de plus dur. Le groupe enchainera avec son titre le plus heavy de sa discographie « Mummy Dust« .

En terme de conclusion, GHOST va une nouvelle fois utiliser le titre « Monster Clock« , un classique désormais, avec en Guest toutes les Sisters of Sin et un groupe d’enfants dont la mission sera de reprendre le refrain en coeur, créant un moment unique rempli d’émotions. La fin est grandiose et est soulignée par un feu d’artifice donnant encore une fois le sentiment de tête d’affiche incontournable de la scène rock que possède désormais ce groupe suédois GHOST.

Tous les Reports, Photos et VOD sont disponibles en suivant ce lien.

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.