Live Report : BLACK STONE CHERRY au Cabaret Sauvage (Paris)

Alors que BLACK STONE CHERRY sortira son nouvel album “Kentucky” début avril, le groupe avait pris rendez-vous en ce mardi 9 février au Cabaret Sauvage. Un concert attendu par les fans qui comptaient bien en avoir au moins un extrait en avant première.

Le Cabaret sauvage est, faut il le rappeler, un chapiteau qui avait déjà accueilli le groupe le 20 Octobre 2014 lors de sa précédente tournée. Le lieu si atypique, très typé « cirque » avec son décor tout de rouge et une salle ronde bordée de box, donne à chaque concert une ambiance particulière et beaucoup plus intimiste que dans les habituelles salles parisiennes. Ce qui colle d’ailleurs parfaitement bien à BLACK STONE CHERRY qui aime être proche de son public et qui continue malgré un succès toujours plus important, de garder sa simplicité.

Comme à son habitude le groupe va démarrer son set avec plein d’énergie enchainant « Me and Mary Jane« , « Rain Wizard » et « Blind Man« . La maîtrise du combo américain va d’entrée de jeu, donner un caractère massif à sa prestation. Ça bouge beaucoup sur scène comme dans le public qui est drôlement blotti devant la scène et qui remplit d’ailleurs largement la salle. En quelques titres, BLACK STONE CHERRY a mis le feu et les échanges avec le public sont puissants.

Le groupe va bien entendu passer en revu ses meilleurs titres, forgés pour le live, comme « Holding On… To Letting Go » ou encore « Things My Father Said« . BLACK STONE CHERRY laissera ensuite la scène à John Fred Young pour un solo de batterie toujours aussi épique mais après avoir joué son dernier single en date, le très accrocheur « In Our Dreams« . Alors qu’il s’agit d’une nouveauté on sent des les premiers accords que les fans le connaissent déjà parfaitement. Le refrain est très largement accompagné par le public à « point » par un set toujours autant rempli d’énergie.

On aura également droit au titre « The Rampler » tiré du prochain album, un duo acoustique et chant, très intimiste et touchant,montrant la face la plus émotive du groupe. Il s’agit d’ailleurs du dernier titre de ce nouvel opus que nous avons la chance de pouvoir écouter en ce moment même et qui sera très prochainement chroniqué. Il réserve de très belles surprises !!!

Avant de lancer le titre « Peace Is Free« , Chris Robertson expliquera ô combien le groupe est heureux de pouvoir être à Paris pour offrir un bon moment à un public Rock n’ Roll touché par les évènements du 13 Novembre 2015. Un moment plein d’émotion, plein d’humanité de la part du groupe qui de manière très spontanée, a voulu montrer l’importance pour eux d’être présent et de partager ce moment avec ses fans.

BLACK STONE CHERRY va ensuite se lancer dans la dernière partie de son show avec un mini « best of » ravageur ,en interprétant successivement « White Trash Millionaire« , « Blame It On The Boom Boom » et « Lonely Train« . Les yeux tournés vers le ciel, le groupe terminera son show avec la reprise « Ace of Spades » de MOTORHEAD, pour en finir avec un concert rythmé, prenant et encore parfait.

Cyril

Galerie

Setlist

Black Stone Cherry Setlist Cabaret Sauvage, Paris, France, Carnival of Madness Tour 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.