Mini Report : MOTORHEAD au Zenith (Paris)

Après les différents problèmes de santé de Lemmy et l’annulation de la précédente date à Paris, on était forcément un peu inquiet sur ce que pouvait désormais donner MOTORHEAD en Live. En effet, le groupe avait toujours produit des shows énergiques et intenses sans vraiment se laisser donner le temps de souffler. C’était un peu comme si on se prenait en pleine face un Boeing au moment de l’atterrissage.

Le Zénith de Paris en ce Mardi 18 Novembre était plein à craquer. Des fans de toutes les générations, présents pour acclamer ce qu’on pourrait désormais appeler l’icône du Rock n’ Roll. Et c’est vers 22h00 que les premières notes vont résonner et faire trembler les murs pour le plus grand plaisir du public qui n’aura de cesse de se faire entendre tout au longe de la soirée. Sans vraiment trop avoir besoin de le pousser, le public répond et participe au concert pour en faire un vrai spectacle, dans la plus pure tradition de MOTORHEAD.

On notera tout de même un ralentissement des tempos de manière générale sur les morceaux les plus rapides. En effet, là où le combo avait tendance à transformer ses titres les plus rapides en Speed Metal, c’est désormais aux tempos originaux des albums que le groupe les interprètent sur scène. Lemmy semble avoir une voix plus « clean », presque plus compréhensible d’ailleurs, mais tient bien son poste et échange volontairement avec le public comme à son habitude. Même si la force est un peu moins là, il tient encore la baraque comme jamais et marque sa présence à grands coups de Rickenbacker.

Le set va durer 1h20, ce qui pourra paraître un peu court, mais dans l’ensemble il s’agissait d’un bon concert de MOTORHEAD qu’on retrouvait avec plaisir !

Extrait du Concert


Setlist

 

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.