Live Report : MORBID ANGEL, GOROD et EXECUTION au CCM John Lennon

Ce 9 novembre 2014 était une date que tout le monde attendait ?

Je pense que oui car pour la tournée, il y avait juste 6 dates et à Limoges c’était la seule dans le centre. En plus de ça, l’association Execution Mgt à proposé d’ouvrir les portes à 18h30. C’est pratique pour celles et ceux qui viennent de loin. Un bon service de leur part.

Ouverture du bal avec EXECUTION, formation limousine existante depuis 1989. Oui oui, vous lisez bien. Des gens persévérant et passionnés ça existent encore.
Les voici avec un nouveau line up (nouveau batteur et nouveau bassiste depuis ma dernière fois). Le public les accueille bien volontiers et le groupe prend plaisir à jouer son death metal atmosphérique. Les sonorités sont variées, heavy, black, thrash et sont bien faites. Malgré quelques soucis de sons, EXECUTION plait à son public et malgré que celui-ci en redemande, les locaux s’en vont après un set d’une petite trentaine de minute. A retenir, les nouvelles compositions sont prometteuses.

Il est environ 20h quand GOROD arrive sur scène.
Visiblement contents d’être là avec des sourires aux lèvres non dissimulés.
Les ayant déjà vu sur scène, je savais que c’était une valeur sure. Les bordelais envoient leur metal death comme des pros. Rapide et brutal, avec des breaks jazz et funky. Un son propre, une technique parfaite. Le public répond à toutes les mimiques du groupe. Le nouveau batteur est époustouflant, les blasts sont carrés. Les 2 gratteux s’en donnent à coeur joie à grands coups de riff accrocheurs et démontrent toute leur maitrise artistique sur des six cordes chauffées à blanc.
Largement à l’honneur, le dernier album « A Perfect Absolution » ne laisse personne indifférent et les plus sceptiques mouillent finalement leur maillot. Les pogos se veulent gentils et souriants à l’image des déconnades du groupe entre les titres.
Quarante cinq minutes pile poil, le show se termine avec un titre du futur album, une belle surprise. Il n’y aura pas de rappel, les « vieux » attendent….
Objectivement, GOROD c’est la classe brutas à la française. On aime ou pas mais en tout cas, c’est superbement bien fait.

Le décor se monte tranquillement dans une ambiance de franche camaraderie à entendre les rires des roadies. L’immense backdrop MORBID ANGEL est dressé et 2 panneaux sont placés de part et d’autre de la scène, le back de la pochette de « Convenant ». Les techniciens de la salle ainsi que les bénévoles aident aussi les accompagnants du groupe, ils sont tous au top.
Sous une intro lourde et inquiétante, le groupe arrive. Les uns après les autres, David Vincent en dernier et c’est parti pour un show à l’américaine. Fier derrière son micro, sa basse jouant un son juste et profitant d’un jeu de lumière le mettant largement en avant, cette légende du death metal va envoyer une par une les chansons de Covenant. Un peu en retrait, les deux guitaristes ne sont pas tout de même pas en reste. Chacun étant dans sa bulle, Trey Azagthoth par exemple superbement cachés derrière une belle épaisseur de cheveux et Thor ne laissant passé aucun sourire fournissent un son monstrueux et le tandem est réglé à la perfection. Le nouveau batteur, bien que caché par M. Vincent, montre son savoir faire et fait le show à sa manière, ses cheveux venant littéralement frapper les cymbales.

Entrecoupés de quelques petits breaks de parlotte, les grands de Tampa déroulent leur set. Les titres de l’album dont c’est l’anniversaire sont terminés. MORBID ANGEL proposera une sélection de toutes les chansons composées avant et après 1993. Avec neufs traces auditives, il y a de quoi faire. Ils joueront également un morceau tiré de Illud Divinum Insanus, le plus mauvais album du groupe. David Vincent se permettant même une note d’humour avec Thor. Petite mésaventure ou option choisie pour la fin. Sieur Destructhor cassera plusieurs cordes d’un coup après un énorme solo.

Pour résumer, David Vincent et ses potes ou MORBID ANGEL nous auront fait passer une énorme soirée. Tout ou presque le répertoire du groupe y est passé. Un son du feu de satan, une ambiance survoltée dans le pit et sur scène, un groupe en très grande forme. Il n’y aura pas de rappel, tout le monde sera de retour tôt chez soi.

J’ai entendu certaines conversations qu’ils avaient oublié tel ou tel morceau….Et alors !!! Ce soir ce fut une leçon de death metal tout simplement c’est la chose à retenir. Seulement 6 dates dans l’hexagone et il y a des mécontents.

Une référence du genre était ici et tout le monde a pris une claque.

 

 Galerie – MORBID ANGEL
 Galerie – GOROD
 Galerie – EXECUTION

 

Setlist
xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.