PAPA ROACH, DERNIERES INFOS et PREMIERES IMPRESSIONS

La semaine dernière au Hard Rock Café de Paris, avait lieu la conférence de Presse de PAPA ROACH et l’écoute du nouvel album « F.E.A.R » dont la sortie est prévu pour le 26 Janvier 2015. Toute la presse était conviée à l’évènement dont TRexSound.com.

La conférence de Presse nous apprendra que le groupe a mis 3 mois pour enregistrer ce nouvel album en studio et qu’il est composé des 10 titres suivants: 1. « Face Everything And Rise », 2. « Skeletons », 3. « Broken as Me », 4. « Falling Apart », 5. « Love Me Til It Hurts », 6. « Never Have To Say Goodbye », 7. « Gravity », 8. « War Over Me », 9. « Devil », 10. « Warriors ». Les thèmes abordés dans les titres sont tous assez tristes et sombres mais Jacoby précisera qu’il s’agit plus de faire face à ses propres peurs plutôt que donner une vision simplement négative du monde. Il précisera également que pour lui il est plutôt à considérer comme positif dans son ensemble.

Papa-Roach-FEAR-PC04A noter que le prochain single sera « Face Everything And Rise », disponible à partir du 4 Novembre.

Le groupe annonce également qu’il sera de retour en France pour une série de concerts à partir de Mars alors qu’il est déjà en tournée en Europe.

Mais bien entendu le moment important de cet évènement, était l’écoute de ce nouvel album. Malheureusement, il est impossible d’en faire une vraie chronique puisque nous n’avons qu’une seule écoute de l’album. Mais voici en avant-première ce qu’on peut retenir de chaque titre.

1. « Face Everything And Rise »

Dès les premières notes, on reconnait tout de suite le mélange moderne de PAPA ROACH. Des samples de synthé et autres éléments électronique et ce Rock Metal très typé US. Le refrain est assez accrocheur et le groupe démontre d’entrée que le style tout en se précisant ne se métamorphose pas comparé au précédent sorti en 2012 et intitulé « The Connection ».

2. « Skeletons »

Ce deuxième titre est un peu moins conventionnel pour PAPA ROACH, avec un couplet Basse Batterie avec du chant et seulement quelques accords de guitares. Un refrain très accrocheur. Du pur PAPA ROACH, qui révèle une belle ambiance.

Papa-Roach-FEAR-PC033. « Broken as Me »

Toujours ces mid-tempos qui restent en tête et accroche dès la première écoute. Un couplet beaucoup moins chanté que sur les premiers titres, évitant du coup la redondance. Le refrain quant à lui et plus traditionnel pour le combo et sera plus familier pour les fans. Mais déjà au bout de 3 titres on aperçoit tout le travail en studio sur la production qui est une nouvelle fois énorme.

4. « Falling Apart »

« Falling Part » possède un bon gros riff de guitares pour commencer mais qui va amener à un refrain bourré d’émotions et un Break toujours aussi accrocheur. le groupe produit là un titre à la fois plus dur mais qui ne déroge pas au style ni à la signature de PAPA ROACH.

5. « Love Me Til It Hurts »

Nous voilà à la moitier de ce nouvel album avec « Love Me Til It Hurt » qui sonne véritablement comme un Rock US assez typé. On pourrait l’envisager asse facilement en Radio voir même en clip. Le refrain est bien prenant et dès la fin du titre, on conserve très facilement la mélodie en tête. C’est un peu le titre « facile » et accrocheur pour un public relativement large.

Papa-Roach-FEAR-PC026. « Never Have To Say Goodbye »

Ce qui est toujours difficile avec PAPA ROACH c’est d’imaginer quel titre sera le prochain single. En effet, « Never Have To say Goodbye » pourrait comme les trois précédents être l’un d’entre eux. Un titre plutôt calme et peut être plus facile d’accès qui pourrait donc forcément permettre au groupe de séduire un public encore plus large. Même si on ne peut le considérer comme une ballade, il représente peut être le titre le plus ouvert de l’album. Le refrain est aussi bourré d’émotions et de tristesse.

7. « Gravity »

Dès que le titre démarre, on sent que le groupe a voulu faire quelques chose de différent. Assurer du changement tout au long de l’album pour surprendre et ne jamais laisser l’auditeur dans l’ennui. Un début basé sur un beat hip hop et une voix dans le même esprit, créaient une ambiance plus intime. Ce couplet va emmener sur un refrain assez calme, chanté en double voix. « Gravity » sonne réellement différemment des autres. Une belle illustration pour PAPA ROACH de son mélange moderne d’influences diverses.

8. « War Over Me »

Début du titre très Rock US assez traditionnel mais qui fonctionne vraiment bien. C’est peut être le titre un peu plus cliché de l’album mais avec un refrain relativement péchu et la voix percutante, l’ensemble est tout de même bien accrocheur.

Papa-Roach-FEAR-PC019. « Devil »

Autre titre commençant avec un Basse / Batterie & Voix, le titre lance une ambiance calme avec une voix plutôt pesante. Il monte en force avec un refrain mid-tempo toutjours accrocheur comme le fait si bien PAPA ROACH. C’est assez typique, mais toujours bien fait. Un titre plus lent que le reste de l’album.

10. « Warriors »

Celui là on le connait tous désormais et la vidéo se trouve ci-dessous.

Conclusion

Encore une fois, il s’agit d’un feedback à chaud après seulement une seule écoute. A n’en pas douter certains détails m’auront échappé. Mais je retiens surtout que PAPA ROACH sans lancer un album avec des titres révolutionnaires, sort là un bon album et un bon paquet de Single potentiel. C’est certes assez classique et plus ou moins sans surprise, mais la capacité du groupe à accrocher notre oreille avec une formule moderne du Metal et du Rock fonctionne toujours autant. « F.E.A.R » est plus à voir comme la continuité de ce que fait déjà très bien PAPA ROACH.

Videos



*

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.