HELLFEST : Le BILAN du JOUR 3

SONY DSCDernière journée de ce Hellfest édition 2014, qui aura très certainement marqué les esprits par sa chaleur et son temps estival, mais surtout par son affiche qui aura largement dépassé l’imagination et les envies de tous…
Si évidement le point d’orgue de la soirée fût le sublime et magistral concert de Black Sabbath, il y avait bien entendu tout une palette large en termes de styles, que je me suis fait un immense plaisir de couvrir :

BLUES PILLS

Quand arrive Blues Pills sur scène, le site du festival commence tout juste à s’éveiller, les premiers festivaliers errent sur le site. On est tout de suite accroché par cette voix pleine de blues. Le blues est habité et se répand sur le site du festival, avec ce soleil à peine voilé…une ambiance qui nous ferait presque voyager dans le temps…

SCORPIONS CHILD

Vintage et 70’s, mais aussi riffs plus modernes sont la signature de ces jeunes texans. Scorpion Child, grâce à un son résolument inspiré par celui de l’époque, nous a permit de prolonger le voyage dans le temps initié quelqes minutes plus tot sur la Mainstage 1 par Blue Pills…. Et nous aurions presque l’impression de se réveiller à Woodstock…un vrai plaisir….

LOFOFORA

Changement de style radical ! Cette fois si la Mainstage 1 est investie par les gars de Lofo, avec un Reuno particulièrement en forme, et remonté au sujet de la cause des intermittents, comme il nous le fera remarquer plus d’une fois. Un set comme Lofo sait les faire. On peut dire qu’en ce troisième jour, c’est résolument Lofofora qui a jeter le pétard dans la chambre du Hellfest pour réveiller tout le monde !

CROWBAR

Voilà un groupe pour lequel je prends chaque fois beaucoup de plaisir à shooter. La bande emmenée par un Kirk Windstein particulièrement en forme, nous a livré sa plus belle vision du Sludge Metal, à base de tempos aussi lents que lourds. Mention très bien pour ce set bien trop court pour le public …

TAGADA JONES

20 ans que les gars de Tagada déboulent sur les scène des France (et même ailleurs) pour crier leur colère sur tout ce qui leur parait injuste ! A en croire le public très largement amassé devant la scène de la Warzone, leur passage au Hellfest était plus qu’attendu (à titre d’exemple, il m’aura fallut plus de 30 minutes entre la sortie du pit photo et le retour au centre du Festival, et j’ai pu constater alors, qu’il y aura en soirée pour les Misfits, sur la même scène, bien moins de monde…)

ALTER BRIDGE

Il n’y a plus de mystères. Que l’on aime ou pas la musique de AB, force est de constater que sur album, comme en live, Myles a une voix de folie et Mark Tremonti est un guitariste d’exception. Au moment où commence leur concert (ndlr: 16h55), la chaleur est telle, que les pompiers se mettent à arroser tout le public devant la Mainstage 1 à coup de lances à incendie. Mais cela n’empêche pas le public de fans, nombreux, d’entamer avec Myles tous leurs hymnes…

ANNIHILATOR

Je voulais impérativement les voir, et les photographier. Les canadiens, Jeff Waters en tête, on livré un set incroyable. Beaucoup de puissance dès la première mesure, des guitares démentielles, et des salves de batterie capable de vous décoller les rétines.

BEHEMOTH

Plutôt sceptique au départ, il me fallait toutefois les photographier tant leur jeu de scène est réputé pour être visuel. Au delà de cette identité visuelle remarquable, le groupe à fait preuve d’un vrai engagement sur scène, jouant avec beaucoup d’énergie ! Un show également ponctué de lances flammes géants et fumigènes, plongeant la Mainstage 2 dans une ambiance diabolique. Le public était amassé nombreux devant la scène, et il a été visiblement conquis.

MISFITS

Un légende du punk rock ! Grand guignolesque, parfois, mais légendaire certainement. Il suffit de voir le nombre de groupes qui disent avoir été largement influencés par leur musique qu’ils servent depuis 1977. Là aussi, un set plein d’énergie, le maquillage et les costumes aidant ! J’aurai juste pensé voir plus de monde devant la scène pour soutenir ce monument…mais il faut bien dire qu’à la même heure, la concurrence était rude… Soundgarden occupait la Mainstage 1.

Une bien belle édition qui s’est achevée me concernant par un concert de Black Sabbath à la hauteur de toutes les espérance, suffisamment pour ravir chacun d’avoir eu l’occasion de voir sur scène un des groupes fondateurs de notre genre musical préféré…. Et la question me venait à l’esprit en les voyant rejouer tous ses morceaux mythiques (Children of the grave, Iron Man,etc…), le Hellfest existerait-il seulement, si la bande à Ozzy qui est là devant nous, n’avait pas un jour inventé ce style musical qui nous uni aujourd’hui…

A l’année prochaine pour les 10 ans du Hellfest !

Nicolas Gaire | Live Music Photography

 

Ne ratez pas notre Live Report complet dans quelques JOURS !!!

 

Suivez les liens ci-dessous:
Le BILAN & PHOTOS DU JOUR 1
Le BILAN & PHOTOS DU JOUR 2
Le BILAN & PHOTOS DU JOUR 3

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

3 pensées sur “HELLFEST : Le BILAN du JOUR 3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.