Chronique : KILLER BE KILLED

Voici donc cet album de KILLER BE KILLED enfin dans les bacs. Mais revenons un peu en arrière… Tout commence en 2011 lorsque Max Cavalera (SOULFLY/SEPULTURA) annonce son envie de former un nouveau projet avec Greg Puciato (THE DILLINGER ESCAPE PLAN) comme il l’avait fait avec Alex Newport pour le projet explosif qu’était devenu NAILBOMB. Mais c’est en Septembre 2013 que le projet entre en studio accompagné de Troy Sanders (MASTODON) et de Dave Elitch (MARS VOLTA). C’est finalement en Octobre qu’est annoncé le nom du groupe KILLER BE KILLED ainsi que les différentes infos de cet album. La véritable officialisation du projet via Nuclear Blast Records. En Mars de cette année, le groupe dévoile les deux premiers titres de son album « Wings of Feather and Wax » et « Face Down » qui tapent forts, très forts. De quoi susciter l’intérêt et l’envie de la part des fans de Metal. Le troisième extrait sorti au début du mois intitulé « I.E.D. » ne fait que confirmer l’intérêt toujours grandissant pour le projet.

Et nous voici désormais avec les 11 titres de cet album de KILLER BE KILLED. Il mélange bien entendu diverses influences qui représentent les différents membres du projet. C’est pourquoi les titres prennent leur racines dans le Thrash, le Hardcore, le Metal où même le Punk avec un résultat unique, bourré de groove et d’agressivité. Le combo délivre une énergie au travers de chaque titre qui se détache toujours des autres. Une vraie originalité aussi surprenante qu’inattendue. On sent forcément parfois les influences particulières de chacun, ce qui peut même se transformer en jeu. En effet, il est facile de reconnaître les riffs typés de Max Cavalera apportant son aspect Metal très unificateur.

Les voix sont également, un subtil mélange d’influences qui apporte énormément à chaque titre, mettant en valeur différentes émotions. On appréciera particulièrement le travail de Greg Puciato qui va plus loin que ce qu’il pouvait produire jusqu’à maintenant. Chaque voix est unique et s’enchainent, se superposent pour obtenir tantôt une vision puissante, tantôt une mélodie que va soutenir des arrangements intelligemment produits.

KILLER BE KILLED répond donc aux attentes des premiers extraits avec un album puissant et innovant. Il apporte quelque chose de nouveau au Metal sans toutefois bouleverser le style. Preuve qu’il est encore possible de nous surprendre et d’offrir un opus différent sans avoir recours à des artifices modernes.

On attend désormais avec impatience une tournée pour en profiter encore plus et découvrir ça en Live. Alors espérons et croisons les doigts ! 🙂

TRexSound Rating: 4.5 out of 5 stars

Track Listing:
killer-be-killed_killer-be-killed1. Wings of Feather and Wax’
2. ‘Face Down’
3. ‘Melting of My Marrow’
4. ‘Snakes of Jehova’
5. ‘Curb Crusher’
6. ‘Save the Robots’
7. ‘Fire to Your Flag’
8. ‘I.E.D.’
9. ‘Dust Into Darkness’
10. ‘Twelve Labors’
11. ‘Forbidden Fire’

Line up:
Greg Puciato – Chant/Guitare
Max Cavalera – Chant/Guitare
Troy Sanders – Chant/Basse
Dave Elitch – Batterie/Percussion

Vidéos:



 

Retrouve KILLER BE KILLED sur:
Facebook: https://www.facebook.com/KillerBeKilledMusic
Site Officiel: http://www.killerbekilled.com/

 

xWebbYx

xWebbYx

Rédacteur en chef et administrateur de TRexSound.com.

Une pensée sur “Chronique : KILLER BE KILLED

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.